Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Une fin de mandat agitée au Conseil national de la jeunesse du Cameroun

Une fin de mandat agitée au Conseil national de la jeunesse du Cameroun

Paru le jeudi, 18 mars 2021 10:34

Alors le mandat de l’actuel Bureau exécutif national (BEN) du Conseil national de la jeunesse du Cameroun (CNJC) prend fin le 18 avril 2021, voilà qu’un membre de l’assemblée générale, André Marie Dibamou, annonce sa dissolution dans un communiqué publié le 17 mars.

D’après lui, cette décision a été prise au cours d’une assemblée générale extraordinaire tenue par vidéo-conférence le 15 mars. Dès lors, conclut-il, la présidente du BEN, Fadimatou Iyawa Ousmanou, « n’a plus qualité ni habilité à agir au nom du CNJC ». Par conséquent, André Marie Dibamou « invite les institutions et organisations partenaires du CNJC à cesser toute collaboration de quelque nature et à quelque niveau que ce soit avec cette dernière sous peine de nullité ».

Dans un communiqué publié le 15 mars, la présidente du BEN du CNJC constate que « M. Dibamou André Marie s’autoproclame président de l’Assemblée générale, officiant désormais en lieu et place du Bureau exécutif national en exercice ».

« Aucune assemblée générale extraordinaire ne s’est tenue le 15 mars 2021. Car, la tenue d’une telle assise est régie par les articles 19 des statuts et 19 alinéa 9 du règlement intérieur du CNJC et implique obligatoirement la saisine au préalable du président du CJNC », oppose Fadimatou Iyawa Ousmanou. Qui dénonce une tentative de déstabilisation de l’instance faîtière des organisations et mouvements de jeunesse.

Perspective des prochaines élections

D’après M. Vatvoumtsia, le secrétaire général du CNJC, de nombreux membres de l’assemblée générale et plusieurs bureaux exécutifs régionaux se désolidarisent de la démarche de André Pascal Dibamou. Il veut voit à travers cette agitation la perspective des prochaines élections, à moins que le ministre de la Jeunesse, seul compétent pour convoquer l’assemblée générale, ne décide de proroger le mandat de l’actuel BEN.

« Cette perspective n’enchante guère André Marie Dibamou, qui n’avait pas réussi à former une liste lors des dernières élections en 2018, et qui pourrait être disqualifié par le critère d’âge si les élections ne se tiennent pas à date », fait observer un membre du BEN.

Le CNJC est une plateforme nationale de concertation, d’expression, de coordination, de consultation et d’action des organisations de jeunesse du Cameroun. Organisation apolitique, laïque et à but non lucratif créée en 2009, elle est placée sous la tutelle du ministère en charge de la Jeunesse.

Sa principale mission : mettre en synergie les organisations de jeunesse du Cameroun afin d’accroître la créativité des jeunes et d’optimiser leur potentiel d’action et de participation au développement. Il joue aussi un rôle d’interface entre les organisations de jeunesse et les pouvoirs publics et institutions internationales agissant sur les sujets relatifs à la jeunesse.

Dominique Mbassi

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.