Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Guerre en Ukraine : le gouvernement détaille les mesures prises pour porter assistance aux Camerounais

Guerre en Ukraine : le gouvernement détaille les mesures prises pour porter assistance aux Camerounais

Paru le vendredi, 18 mars 2022 10:13

Le ministre délégué auprès du ministre des Relations extérieures (Minrex), Felix Mbayu (photo), a détaillé jeudi 17 mars 2022 les mesures prises par le gouvernement pour venir en aide aux ressortissants camerounais qui se trouvent en Ukraine ou ayant quitté ce pays et trouvé refuge dans les pays limitrophes suite à l’offensive russe. « Le ministère des Finances a été instruit de procéder au déblocage et au transfert immédiat de fonds auprès de l’ambassade du Cameroun à Berlin (poste diplomatique pouvant accéder facilement aux frontières ukrainiennes), en vue de la prise en charge des Camerounais en détresse », dit-il dans un communiqué, sans préciser le montant. 

Selon le membre du gouvernement, la « quasi-totalité » des ambassades du Cameroun en Europe ont été mobilisées pour porter assistance aux ressortissants camerounais. Ainsi, l’ambassade du Cameroun en Russie, « territorialement compétente », a mis en alerte les principales associations des Camerounais en Europe de l’Est dès le 26 février et a tenu une visioconférence pour les « sensibiliser sur les mesures de sécurité à observer ».

« Compte tenu des difficultés de terrain liées notamment à la prévalence des hostilités sur le flanc est de l’Ukraine, toujours fermé », les ambassades du Cameroun en Allemagne, en Belgique, en France et en Italie sont également mobilisées « pour continuer à apporter toute l’assistance nécessaire au Camerounais ». Pour coordonner l’appui et l’accompagnement des ressortissants camerounais encore présents sur le territoire ukrainien, « une cellule de veille qui suit au quotidien l’évolution de la situation » a été mise en place au Minrex, apprend-on.

Cellules de crise

De même, des cellules de crise ont été créées notamment aux ambassades de Berlin et de Moscou et restent joignables aux numéros +4915210621925 (portable et WhatsApp) et +79262033360 pour fournir les informations nécessaires. Les Camerounais encore bloqués en Ukraine sont encouragés à utiliser l’un ou l’autre de ces contacts.  « En date du 5 mars 2022, des équipes de diplomates camerounais ont été dépêchées aux frontières de l’Ukraine avec la Pologne, la Moldavie et la Serbie. Celles-ci travaillent en étroite collaboration avec les organisations internationales sur le terrain (OIM, CICR, OIPC, HCR) et les présidents des associations des Camerounais qui sont mobilisés à cet effet », affirme Felix Mbayu. 

L’Organisation internationale de protection civile (OIPC) s’est par exemple engagée à porter assistance aux ressortissants des pays africains et ceux des pays membres de l’OIPC qui éprouvent des difficultés à traverser la frontière ukrainienne. L’assistance porte sur le transport d’Ukraine en Pologne et de la Pologne au pays d’origine, ainsi que sur la prise en charge dans ce pays européen des personnes intéressées. Les autorités camerounaises invitent ses ressortissants souhaitant bénéficier de cette assistance à contacter le secrétariat de l’OIPC par email (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.). 

Il s’agit là de « mesures urgentes et nécessaires pour l’encadrement consulaire et la prise en charge de tous les compatriotes en situation de détresse » instruites par le chef de l’État suite à la guerre en Ukraine, précise Felix Mbayu. Ce communiqué intervient alors que certaines informations relayées par des médias occidentaux font état de Camerounais « abandonnés » par leur pays en Ukraine, malgré leurs appels aux autorités camerounaises pour les faire évacuer. 

Rapatriement

Felix Mbayu a rejeté ces accusations, affirmant que « toutes ces actions démontrent à suffisance que, contrairement à ce que certains médias malveillants diffusent sur la supposée “inaction” du gouvernement, le chef de l’État a dans ce cas déployé tous les moyens nécessaires comme il l’a fait dans le passé lors du rapatriement, aux frais de l’État, de 2 665 Camerounais bloqués à l’étranger en 2020 du fait de la pandémie à Covid-19, ou pour le retour de ceux de nos compatriotes en difficulté suite aux crises survenues dans certains pays à travers le monde ».

Comme le Cameroun, de nombreux pays africains multiplient les efforts pour aider leurs ressortissants à quitter l’Ukraine. Le Ghana a rapatrié le 1er mars un premier groupe d’étudiants ayant réussi à fuir la guerre. Le Nigeria a également rapatrié ses ressortissants depuis les pays limitrophes d’Ukraine où ils avaient trouvé refuge. 

Si le Cameroun travaille à des plans d’évacuations en collaboration avec les associations de Camerounais et les organisations internationales, aucune date de rapatriement n’est annoncée pour le moment. « Le ministère des Relations extérieures, sous la très haute impulsion du chef de l’État, chef de la diplomatie, reste mobilisé en vue d’apporter des solutions appropriées à la situation de nos compatriotes en Ukraine », peut-on lire dans le document.

Patricia Ngo Ngouem

Lire aussi :

Guerre en Ukraine : des Camerounais en Pologne volontaires pour accueillir leurs compatriotes

Guerre en Ukraine : l’Allemagne prête à accueillir les ressortissants camerounais

Guerre en Ukraine : le Cameroun crée une cellule de veille stratégique en Russie 

Dernière modification le vendredi, 18 mars 2022 10:18

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Au cours de l’année 2021, la direction générale des Impôts du ministère des Finances a encaissé près de 10 milliards de FCFA de paiements d’impôts via le téléphone portable

InfographieSBBC cameroun impots payes

 

Please publish modules in offcanvas position.