Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Le Cameroun veut relever le défi de la délivrance du passeport en 24 heures

Le Cameroun veut relever le défi de la délivrance du passeport en 24 heures

Paru le vendredi, 18 septembre 2020 16:08

Le Cameroun vient de confier la production du passeport au consortium allemand INCM-Augentic. Le délégué général à la Sûreté nationale (DGSN), Martin Mbarga Nguele, a signé, ce 17 septembre, un accord avec Labinot Carreti, le président directeur général de INCM-Augentic. Cet accord devrait permettre de mettre fin au calvaire de demandeurs de passeport au Cameroun.   

« Grâce à ce projet, les problèmes de passeport ne seront bientôt plus que de lointains souvenirs », a déclaré le DGSN. Martin Mbarga Nguele a par ailleurs assuré que le Cameroun vient de « franchir un cap très important dans la sécurisation du passeport ». 

Pour les demandeurs basés au Cameroun, le document sera disponible en 24 heures et pour ceux qui sont à l’extérieur, il faudra attendre 48 heures, assure le partenaire du Cameroun. Pour ce faire, la demande de passeport, de même que le paiement des frais y relatif, pourra désormais se faire en ligne. Des centres d’accueil des demandeurs seront aussi disponibles dans les régions du Cameroun autres que le Littoral et le Centre.  

Sur une chaîne de télévision locale, le principal responsable de la police des frontières avait fait savoir que la production des passeports se faisait normalement au rythme des demandes. Mais le retour d’expérience de plusieurs usagers n’a pas confirmé cette assertion. Ils sont nombreux à témoigner avoir attendu plus de 6 mois pour obtenir leur passeport. D’autres affirment l’avoir eu plus facilement grâce à des « facilités » ou des « incitations » financières.

Marché important

Les raisons de ces retards sont multiples. L’explication donnée ces derniers mois est que les cartons pour imprimer le document n’étaient pas disponibles en raison de la pandémie de Covid-19.

Il faut désormais que le projet se mette en place. INCM-Augentic a indiqué que les travaux de construction de ses installations sont imminents, mais aucune date n’a été avancée. « Nous saluons ainsi cet apport qui permet au Cameroun d’être parmi les meilleurs et souhaitons que ce projet soit rapidement mis en place », a simplement fait savoir le DGSN.

Au-delà des passeports, le consortium allemand trouve un terrain favorable à son expansion. Bien que le principe de l’informatisation des documents officiels ait été adopté, il est plus difficile aujourd’hui d’en obtenir que par le passé. La carte nationale d’identité pose elle aussi les mêmes défis, ainsi que l’obtention du permis de conduire ou de la carte grise automobile. Dans le secteur privé, l’entreprise allemande pourra aussi se faire des clients dans le secteur des solutions de paiements.  

Idriss Linge 

Dernière modification le vendredi, 18 septembre 2020 16:10

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


Please publish modules in offcanvas position.