Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Une application de suivi des fonctionnaires en détachement et de la dette sociale des sociétés publique et parapublique

Une application de suivi des fonctionnaires en détachement et de la dette sociale des sociétés publique et parapublique

Paru le mardi, 19 janvier 2021 14:25

Au cours de l’exercice 2021, la Direction générale du Budget (DGB), logée au ministère des Finances (Minfi), va déployer l’Application nationale de gestion informatique des fonctionnaires en détachement (Angifode). Grâce à cette dernière, indique le Minfi, les personnels de l’Etat en détachement dans certaines structures publique et parapublique ont désormais la solution aux différentes difficultés qu’ils rencontrent tout au long de leur carrière en matière de constitution des droits en pension.

« Ces difficultés ont pour noms : la perte de leur solde au niveau du Trésor public ; l’inexistence des bases de retenue de leurs cotisations-pensions ; le non-reversement des cotisations par leurs structures d’affectation ; le calcul des modalités du montant des reversements des cotisations qui ne sont pas suffisamment affinés ; les divergences dans la procédure de reversements et la mauvaise liquidation des cotisations pour pension », explique-t-on au Minfi.

Ainsi, à travers l’Angifode, la DGB pourra suivre les reversements des cotisations et des pensions des agents publics en détachement. Selon Cyrill Edou Alo’o, le DG, « l’application Angifode doit aussi permettre d’accroitre le suivi de la dette sociale des organisations publiques et parapubliques et à faciliter l’évaluation de la dette sociale de celles-ci en mettant en place des stratégies idoines pour le recouvrement de celle-ci ». 

Avant le déploiement de cette application, indique le Minfi, l’Etat avait du mal à évaluer la dette sociale de cette catégorie du personnel de l’Etat. Ce qui causait du tort à la fois à ces agents publics une fois à la retraite et à l’Etat qui ne pouvait pas évaluer avec efficience sa dette sociale.

Dans l’espoir d’un changement de la donne, le Minfi précise que la mise en œuvre de la solution Angifode, s’articule autour d’un triptyque constitué de la dématérialisation et de la simplification des procédures, de la rationalisation des dépenses et enfin de la sécurisation des recettes.

Sylvain Andzongo

Dernière modification le mardi, 19 janvier 2021 14:26

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Au cours de l’année 2021, la direction générale des Impôts du ministère des Finances a encaissé près de 10 milliards de FCFA de paiements d’impôts via le téléphone portable

InfographieSBBC cameroun impots payes

 

Please publish modules in offcanvas position.