Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Région du Centre : Augustin Tamba remplace Emile Andze à la tête des CVUC

Région du Centre : Augustin Tamba remplace Emile Andze à la tête des CVUC

Paru le mercredi, 19 août 2020 09:40

Exit Emile Andze Andze. Augustin Tamba, le maire de la Commune de Yaoundé 7, est désormais le président régional de l’Association Communes et Villes Unies du Cameroun (CVUC) dans le Centre. Il a été choisi par les 71 maires de cette région, au cours de l’élection du bureau régional de cette structure le vendredi 14 août 2020 à l’hôtel de ville de Yaoundé.

À la suite du désistement Dieudonné Zang Mba, maire de Mbalmayo qui était en lice, la liste du « Centre fort » adoubée par Maire de la ville de Yaoundé, Luc Messi Atangana, a été plébiscitée par acclamation.

Vision

« Au niveau du Centre, nous avons déjà un certain nombre de projections qui vont nous permettre de moderniser ce mouvement, de l’adapter par rapport au nouveau Code et par rapport aux objectifs que nous voulons atteindre. C’est important de manœuvrer pour pouvoir sortir la tête de l’eau, pour pouvoir créer des richesses au plan national ; aller à l’international chercher des partenaires au développement, des appuis financiers et institutionnels qui pourront nous accompagner dans le processus de transformation de nos communes en communes de production et dans la modernisation de nos collectivités territoriales décentralisées », a déclaré le nouveau patron des CVUC dans le Centre.

Dans sa profession de foi, Augustin Tamba présente la commune comme « un levier de croissance », au même titre que les Conseils régionaux dont la mise en place est annoncée. « La commune va forcément travailler aux côtés de la région ; et si les régions ne sont pas suffisamment organisées, nous devrons les tirer à travers des politiques communes. C’est pour cela que dans notre programme, nous encourageons l’intercommunalité et même l’inter-régionalité pour que nous puissions avoir des politiques communes de développement, qui pourraient nous permettre de sortir la tête de l’eau et pallier aux effets néfastes », explique-t-il.

 Son combat consistera désormais à amener le CVUC à s’investir dans la création des chaînes de valeurs à l’intérieur du territoire. « Ceci permettrait de faire infléchir la balance des paiements et la balance commerciale. Ça va permettre de lutter contre la pauvreté et le chômage ».

Préoccupations

Pour son équipe, la plus importante préoccupation des communes à ce jour est l’affectation effective des 15% du budget de l’État à la décentralisation, tel que prévu par le Code général des collectivités territoriales décentralisées. « C’est impératif qu’on puisse respecter la loi qui est l’émanation du peuple camerounais », plaide-t-il.

Parlant des actions prioritaires, Augustin Tamba compte mettre sur pied une organisation opérationnelle à travers une vision stratégique et une planification. « Dès cette semaine, nous allons mettre tous les départements au travail pour qu’ils contribuent à la réflexion stratégique et à l’élaboration d’une cartographie du potentiel économique local, qui pourrait nous permettre, dans les 30 jours maximum, de parachever un travail qui nous permettrait d’avoir un chronogramme de ce que nous entendons faire. Nous sommes engagés, nous sommes volontaires, nous avons les moyens et une bonne équipe », déroule-t-il.

Baudouin Enama

Lire aussi:

Abbo Aboubakar, PCA de Camrail et maire de Belel, vise la présidence de l’association faîtière des communes

Dernière modification le mercredi, 19 août 2020 09:42

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


Please publish modules in offcanvas position.