Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Universités de Bamenda et de Buea : le SG/PR prescrit une enquête sur des soupçons d’apologie de la sécession

Universités de Bamenda et de Buea : le SG/PR prescrit une enquête sur des soupçons d’apologie de la sécession

Paru le lundi, 20 décembre 2021 09:56

A travers deux correspondances datées du 16 décembre 2021, le ministre de l’Enseignement supérieur (Minesup), Jacques Fame Ndongo, demande aux Vice-Chancellors des universités d’Etat de Bamenda dans le Nord-Ouest et de Buea dans le Sud-Ouest de lui « faire tenir, dans les brefs délais, le répertoire des contacts téléphoniques et électroniques de tous les personnels enseignants et administratifs en service », dans leurs institutions universitaires.

Le Minesup donne ainsi suite à une interpellation du secrétaire général de la présidence de la République (SG/PR), Ferdinand Ngoh Ngoh. Dans une correspondance datée du 13 décembre, le principal collaborateur du président de la République écrit au Minesup : « Des informations parvenues à la présidence de la République font état de ce que certains enseignants des universités de Buea et de Bamenda soutiennent la crise dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest à travers des messages, discours ou déclarations faisant l’apologie du sécessionnisme dans le cadre de leurs enseignements ».

Aussi, le SG/PR invite le Minesup à « recouper cette information et, le cas échéant, diligenter une enquête à ce sujet, en liaison avec les services spécialisés compétents ». Ferdinand Ngoh Ngoh précise à Jacques Fame Ndongo que les conclusions de vos diligences sont attendues pour l’information du président de la République.

D.M.

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Infographie sur le taux d’insertion des jeunes diplômés au Cameroun entre 2016 et 2020

InfographieSBBC cameroun insertion jeunes diplomes

 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.