Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Crise anglophone : l’ONG Nouveaux droits de l’homme condamne les exactions des séparatistes contre l’armée

Crise anglophone : l’ONG Nouveaux droits de l’homme condamne les exactions des séparatistes contre l’armée

Paru le mardi, 21 septembre 2021 12:33

Nouveaux droits de l’homme (NDH-Cameroun), une organisation non gouvernementale (ONG) ayant un statut consultatif auprès du Conseil économique et social des Nations unies, exprime sa « consternation et la désolation la plus totale » face aux vidéos de propagande diffusées dans les réseaux sociaux par les groupes armés séparatistes le 16 septembre 2021. Les images, insoutenables, montrent l’incendie d’un véhicule militaire, la saisie des armes et tenues ainsi que l’exécution d’une quinzaine de militaires.

« Dans ces vidéos, ces ‘’déclarés’’ combattants séparatistes auraient pu épargner les militaires d’une mort atroce en les gardant comme prisonniers au regard du droit international humanitaire (DIH) dès l’instant que l’on peut voir qu’ils les avaient neutralisés », s’indigne Cyrille Rolande Bechon dans un communiqué publié le 17 septembre.

« Nous condamnons sans réserve cette folie meurtrière qui constitue à tuer pour tuer», informe l’ONG qui n’avoir de cesse de rappeler que les belligérants dans un conflit armé sont tenus de respecter les droit international humanitaire. Aussi pour elle « les combattants séparatistes doivent être tenus pour responsables de ces violations graves des droits de l’homme perpétrés le 16 septembre 2021 ».

D.M.  

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Le classement des passeports africains selon leur puissance (au 3ème trimestre 2021)

InfographieTF classement puissance passeports africains

 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.