Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Sécurité transfrontalière : le Cameroun et la Guinée Équatoriale liés par un accord de coopération

Sécurité transfrontalière : le Cameroun et la Guinée Équatoriale liés par un accord de coopération

Paru le mercredi, 22 juillet 2020 10:58

 Le ministre délégué à la présidence chargé de la Défense (Mindef), Joseph Beti Assomo, et son homologue équato-guinéen, Leandro Bakale Ncogo, ont signé, le 21 juillet 2020 à Malabo, l’Accord de coopération relatif aux modalités de coordination et d’actions communes en matière de défense et de sécurité transfrontalières entre la République de Guinée Équatoriale et la République du Cameroun.

Les chefs des deux délégations ont paraphé l’Accord au terme de la réunion de concertation sur les modalités de collaboration et d’actions communes en matière de sécurité transfrontalière tenue du 20 au 21 juillet dans la capitale équato-guinéenne. Cette rencontre, qui a défini les mécanismes de mise en œuvre de l’Accord, intervient après celle tenue du 29 au 30 juin à Yaoundé.

D’après le communiqué final, les échanges entre les deux délégations ont mis en lumière « le rôle important que les forces de défense sont appelées à jouer dans la préservation de l’intégrité du golfe de Guinée, en particulier dans les zones frontalières où les actions de poursuite sont rendues difficiles en raison des contraintes de souveraineté des États ».

Dès lors, poursuit le document, « l’Accord constitue une expression significative du haut niveau atteint par le dialogue politique et la coopération en matière de sécurité et de défense entre les deux pays ». Cet instrument légal pose les jalons du renforcement de la coopération en matière de défense et de sécurité. Celle-ci est construite sur la base du respect des principes de souveraineté nationale, de non-ingérence dans les affaires intérieures, d’interdiction de la menace ou de l’emploi de la force et privilégie le règlement pacifique des différends.

Au-delà, cette coopération entre les deux voisins s’adosse aussi sur des politiques idoines visant à faire face aux diverses menaces à la sécurité, telles que le trafic de drogues et la criminalité transnationale organisée, et la mise en œuvre de mesures en vue d’endiguer la violence, le vol et la criminalité transnationale.

D.M.

Lire aussi :

Yaoundé et Malabo posent les bases de la sécurisation de leur frontière commune

Dernière modification le mercredi, 22 juillet 2020 10:59

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


Please publish modules in offcanvas position.