Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Extrême-Nord : le gouverneur suspend la circulation des camions sur l’axe Mora-Kousseri qui dessert le Nigeria

Extrême-Nord : le gouverneur suspend la circulation des camions sur l’axe Mora-Kousseri qui dessert le Nigeria

Paru le lundi, 22 août 2022 09:21

Depuis le 5 août dernier, le trafic des gros-porteurs, ces camions à ras bord de marchandises, est suspendu sur le tronçon de la nationale n° 1 Mora-Kousseri, dans la région de l’Extrême-Nord. Cette décision du gouverneur de la région, Midjiyawa Bakari, a pour but de limiter « la dégradation avancée de la route (…), ce qui se justifie par cette période d’abondantes précipitations ». Principale cible de cette mesure de suspension, « les gros porteurs en provenance du Nigeria dont les charges surpassent le plus souvent les normes », fait savoir l’autorité administrative. Le but de cette manœuvre, d’après le gouverneur, est de « protéger notre patrimoine routier de la ruine et de maintenir la circulation des usagers », explique le gouverneur.

Depuis plusieurs semaines, la circulation est impraticable sur le tronçon Mora-Kousseri, partie de la route Maroua-Kousseri longue de plus de 212 km. Le terrain plat de cette partie du pays ne favorise pas l’écoulement des eaux abondantes de pluies qui stagnent. À cela, il faut ajouter la forte dégradation de cette route vieille de plus de 30 ans.

Lancés en 2014, les travaux de réhabilitation de la route Maroua-Mora-Dabanga-Kousseri avaient été brutalement interrompus après l’enlèvement par Boko Haram de 10 Chinois engagés sur le chantier. Les travaux seront ensuite confiés au génie militaire, sans plus de succès. Seule la section Maroua-Mora longue de 60 km a finalement été bitumée. Notons que cette route est vitale pour les échanges entre le Cameroun, le Nigeria et le Tchad.

L.A.

Dernière modification le lundi, 22 août 2022 09:34

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Au cours de l’année 2021, la direction générale des Impôts du ministère des Finances a encaissé près de 10 milliards de FCFA de paiements d’impôts via le téléphone portable

InfographieSBBC cameroun impots payes