Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Conseils régionaux : les exécutifs sont élus ce jour

Conseils régionaux : les exécutifs sont élus ce jour

Paru le mardi, 22 décembre 2020 11:22

Les 900 conseillers régionaux élus le 6 décembre 2020 entrent en fonction ce mardi 22 décembre 2020. Ceci conformément à l'article 244 du Code électoral qui prévoit que « Les conseillers régionaux élus se réunissent de plein droit en session ordinaire du conseil régional, le deuxième mardi suivant la proclamation des résultats des élections par les commissions régionales de supervision ».

Les sessions ordinaires de plein droit du Conseil régional qui se tiennent ce jour dans chacun des dix chefs-lieux de région constituent une phase déterminante du processus de mise en place de ces Collectivités territoriales décentralisées. Ils permettront d’élire les exécutifs de ces conseils régionaux.

Le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC), parti au pouvoir, qui a remporté les régionales dans 9 des 10 régions du pays, a l’assurance de placer ses militants à la tête de ces conseils régionaux. A cet effet, le parti au pouvoir a choisi le mécanisme des investitures et des consignes de vote, le tout encadré par le respect de la discipline du parti.

Trois partis en lice

Toutefois, la bataille pourrait être rude dans l’Adamaoua où l’Union nationale pour la démocratie et le progrès (UNDP) avec ses 56 conseillers régionaux met le RDPC (14 conseillers) en minorité. Mais tout n’est pas gagné dans la mesure où les 20 voix des représentants du commandement traditionnel ne sont pas acquises au parti de Bello Bouba Maïgari.

L’Union démocratique du Cameroun (UDC) et le Front national pour le salut national (FSNC), participeront également au scrutin respectivement à l’Ouest et dans le Nord avec peu de chance de l’emporter.

Mais à la vérité, le principal enjeu de cette élection se trouve au niveau des postes de président du conseil. Dans les rangs du RDPC, de nombreuses personnalités se bousculent pour occuper l’un des dix fauteuils mis en jeu.

Tractations rdepecistes

Notamment dans la région du Centre où l’ancien délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Yaoundé, Gilbert Tsimi Evouna est pressenti. L’ambition du trésorier national du RDPC croise celle de l’ex-gouverneur Jules Marcelin Ndjaga, élu conseiller régional dans le département de Lekié.

Au Sud, Samuel Minko, l’ancien directeur général de la Cameroon Airlines est aux aguets. Idem pour Gervais Eric Ndo et Antoine Bikoro Alo’o, l’ancien directeur du Chantier naval.

Dans le Littoral, les noms de Camille Ekindi, Mpoudi Ngollè, Louis Yinda, sont évoqués depuis des semaines.

Au Nord, le Lamido de Garoua, Alim Hayatou est annoncé comme candidat. Blaise Moussa, ancien secrétaire général de la Fecafoot, et Daniel Ngoa Nguele, ancien directeur de l’Institut national de la jeunesse et du sport (INJS) et l’ancienne vedette de la télévision nationale Anne Marthe Mvotto ont déjà fait acte de candidature à l’Est.

Dans la région de l’Ouest, André Siaka l’ex-patron des Brasseries du Cameroun semble avoir une longueur d’avance pour prendre les rênes du tout premier conseil régional. Le postulant à l’investiture du RDPC jouit de l’estime des électeurs et de certains dignitaires du comité central et bureau politique du RDPC.

Rappelons que le Code général des collectivités territoriales décentralisées dispose que le président du Conseil exécutif est issu de la catégorie des délégués des départements. Mais, les représentants du commandement traditionnel peuvent être candidats pour les postes de vice-président. Ils sont élus au scrutin secret et à la majorité absolue des membres présents et votants. S’agissant du premier vice-président et les autres membres du bureau, ils sont votés au scrutin de liste majoritaire à un tour.

Baudouin Enama

Dernière modification le mardi, 22 décembre 2020 11:24

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.