Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Décentralisation : vers la mise en place de la fonction publique locale

Décentralisation : vers la mise en place de la fonction publique locale

Paru le jeudi, 23 juillet 2020 10:37

Le ministre de la Décentralisation et du Développement local (Minddevel), Georges Elanga Obam, a tenu le 22 juillet 2020 une concertation technique consacrée à l’examen du projet de décret portant statut général de la fonction publique locale prévue par le processus de décentralisation.

Ce projet de décret, élaboré en application du Code général des collectivités territoriales décentralisées (CTD), devra apporter des solutions aux problèmes auxquels les ressources humaines des CTD font face. Par exemple, bien que recevant désormais un salaire, les maires et leurs adjoints ne bénéficient pas d’une protection sociale.

Pour faire face au déficit des ressources humaines qu’accusent de la plupart des 374 communes et communautés urbaines, exception faite des communautés urbaines de Douala ou de Yaoundé, l’association Communes et villes unies du Cameroun a exprimé en 2018 au Minddevel le besoin de recrutement de 2000 cadres techniques et professionnels au profit des municipalités. Une action qui devait s’accompagner de la définition d’un statut des personnels des CTD.

Statut des personnels

Les premières assises générales de la commune du 6 au 7 février 2019 à Yaoundé ont abondé dans le même sens en plaidant pour l’avènement d’une fonction publique locale censée apporter des solutions à la gestion des ressources humaines des CTD. La même préoccupation a été remise au goût du jour lors du Grand dialogue national tenu du 27 septembre au 4 octobre 2019.

En prévision de la mise en place du statut général de la fonction publique locale, un décret signé par le président de la République le 2 mars 2020 porte création, organisation et fonctionnement de la National School of Local Administration (Nasla), dédiée à la formation de ses agents. Par administration locale, le décret entend l’administration des communes, des régions et de toute autre collectivité territoriale décentralisée ainsi que leurs établissements, syndicats ou regroupements.

La Nasla assure la formation professionnelle dans les domaines de compétence et spécialités de l’administration locale qui englobe la formation initiale diplômante, la formation continue, la formation spécifique et la recherche appliquée à la gestion des collectivités territoriales décentralisées.

Le nouvel établissement remplace le Centre de formation pour l’administration municipale (Cefam) créé le 7 décembre 1977 et dont les missions originelles ne cadraient plus avec les exigences de la décentralisation.

Dominique Mbassi

Dernière modification le jeudi, 23 juillet 2020 10:40

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


Please publish modules in offcanvas position.