Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Après deux explosions, la DGSN renforce le dispositif sécuritaire à Yaoundé

Après deux explosions, la DGSN renforce le dispositif sécuritaire à Yaoundé

Paru le mercredi, 24 juin 2020 14:37

Depuis quelque temps, la capitale du Cameroun vit un regain d’insécurité, marqué par des agressions à main armée et, surtout, par « l’explosion de deux engins explosifs improvisés dans la nuit du 20 au 21 juin 2020 ». Ces évènements, qui se seraient déroulés respectivement à Emana dans le 1er arrondissement et Melen dans le 6e, n’auraient pas fait de victime.

L’évolution de cette situation sécuritaire dans la ville de Yaoundé a mis en alerte la Délégation générale à la Sûreté nationale (DGSN), qui a aussitôt mis en branle le renforcement du dispositif sécuritaire à travers un message-porté daté du 22 juin et adressé à tous les chefs d’unités de police de la région du Centre.

Depuis quelque temps, la capitale du Cameroun vit un regain d’insécurité, marqué par des agressions à main armée et, surtout, par « l’explosion de deux engins explosifs improvisés dans la nuit du 20 au 21 juin 2020 ». Ces évènements, qui se seraient déroulés respectivement à Emana dans le 1er arrondissement et Melen dans le 6e, n’auraient pas fait de victime. Est-ce pour cela qu'ils sont passés inaperçus? 
 
En tout cas, cette «évolution» de la situation sécuritaire dans la ville de Yaoundé a mis en alerte la Délégation générale à la Sûreté nationale (DGSN). Elle a aussitôt mis en branle le renforcement du dispositif sécuritaire à travers un message-porté daté du 22 juin et adressé à tous les chefs d’unités de police de la région du Centre.
 
Dominique Mbassi
Dernière modification le jeudi, 25 juin 2020 08:13

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


Please publish modules in offcanvas position.