Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Gestion des fonds Covid-19 : un audit de la Chambre des comptes annoncé

Gestion des fonds Covid-19 : un audit de la Chambre des comptes annoncé

Paru le vendredi, 24 juillet 2020 15:49

La dix-septième réunion hebdomadaire du Comité interministériel chargé d’évaluer et de suivre la mise en œuvre de la stratégie gouvernementale de riposte contre la pandémie du Covid-19 au Cameroun s’est tenue ce jeudi 23 juillet 2020.

Les travaux par visioconférence ont été présidés par le Premier ministre, Joseph Dion Ngute (photo). La concertation gouvernementale a porté sur trois points dont l’un concernait « les modalités d’organisation, de fonctionnement et de suivi-évaluation du Fonds spécial de solidarité nationale pour la lutte contre le Covid-19 ».

À ce sujet, le ministre des Finances, Louis Paul Motaze, a indiqué qu’un décret signé le 22 juillet 2020 fixe « la répartition de cette dotation aux 24 administrations bénéficiaires et une circulaire précise les modalités d’organisation, de fonctionnement et de suivi-évaluation dudit Fonds ».

Audit

Dans le communiqué final ayant sanctionné la rencontre, le chef du gouvernement prescrit au ministre des Finances, « de s’assurer de la bonne gestion des fonds mis à la disposition des administrations bénéficiaires et de la transparence des opérations s’y rapportant ». Ce d’autant plus que cette « gestion fera l’objet d’un contrôle semestriel et d’un audit de la Chambre des comptes de la Cour suprême ».

Pour rappel, le compte spécial d’affectation a été mis en place à la faveur de l’ordonnance signée par le président de la République le 3 juin 2020. Le volume global des ressources financières de compte plafonne à 180 milliards de FCFA. Et cet argent est dédié aux dépenses d’investissement et de fonctionnement relatives au renforcement du système de santé, à la résilience économique et financière, au renforcement de la recherche et de l’innovation et à la résilience sociale.

L’insistance du Premier ministre intervient dans un contexte marqué par une vive polémique autour de la gestion des dons en matériels et des ressources financières destinées à la lutte contre la pandémie du coronavirus au Cameroun. Des leaders d’opinion et certains hommes politiques de l’opposition redoutent que lesdits fonds soient détournés par l’administration à travers des surfacturations notamment.

BE

Lire aussi:

Gestion du Covid-19 : Manaouda Malachie répond à Jean Michel Nintcheu

Dernière modification le vendredi, 24 juillet 2020 15:51

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


Please publish modules in offcanvas position.