Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Régionales 2020 : l’UNDP prépare la contrattaque après l’annulation de sa victoire dans le Mayo-Tsanaga

Régionales 2020 : l’UNDP prépare la contrattaque après l’annulation de sa victoire dans le Mayo-Tsanaga

Paru le lundi, 25 janvier 2021 09:42

L’Union nationale pour la démocratie et le progrès (UNDP) conteste la décision du Tribunal administratif de Maroua portant annulation des résultats des élections régionales dans la circonscription du Mayo-Tsanaga, région de l’Extrême-Nord. Pour contrattaquer cette décision rendue publique le 18 janvier dernier dans le cadre du contentieux post-électoral, le parti de Bello Bouba Maïgari compte saisir la Cour suprême. « Nous attendons d’être notifiés de la décision du Tribunal administratif pour interjeter appel auprès la Chambre administrative de la Cour suprême qui va trancher en dernier ressort », promet Ngari Gaba Flem, tête de liste UNDP et président de la Confédération départementale dans la Mayo Tsanaga.

La décision rendue la semaine dernière concerne 12 sièges de délégués départementaux au Conseil régional de l'Extrême-Nord, remportés par l’UNDP à l’issue du scrutin du 6 décembre 2020. L’annulation des résultats de cette élection fait suite à une requête introduite auprès du Tribunal administratif par le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC) dans le cadre du contentieux post-électoral.

Statuant en premier ressort sur cette affaire, le juge administratif a donné gain de cause au parti au pouvoir qui accuse l’UNDP de fraude pour avoir fait voter un conseiller municipal par ailleurs candidat décédé quelques jours avant la date du scrutin.

Elecam

A l’UNDP ces accusations sont taxées d’être « sans fondement ». « Comme le prévoit le code électoral, nous avons procédé au remplacement de notre défunt camarade par son fils qui était par ailleurs conseiller municipal. Nous avons constitué son dossier en bonne et due forme que nous avons déposé à l’antenne d’arrondissement d’Elecam de Koza, lequel a transmis le dossier à l’antenne départementale du Mayo-Tsanaga et le dossier a suivi son cours normal jusqu’à la direction d’Elecam à Yaoundé. Et Elecam a délivré une carte d’électeur au remplaçant », affirme le responsable départemental de l’UNDP.

Selon lui le problème viendrait d’une erreur matérielle survenue au niveau d’Elecam et qui ne saurait être imputée à la liste UNDP. « Au lieu d’envoyer la liste actualisée à l’imprimerie, Elecam a plutôt envoyé l’ancienne liste contenant le nom du candidat défunt », explique-t-il.

Mais selon nos confrères du journal L’œil du Sahel, les faits présentés par le parti de Bello Bouba ne seraient pas tout à fait exacts. Ce journal indique que le dossier de remplacement n’aurait pas été transmis à temps à la direction d’Elecam. En effet l’antenne départementale de Mokolo aurait transmis ce dossier hors délais à l’instance supérieure. « Une demande d’explication a été servie au chef d’antenne départementale pour cette négligence professionnelle grave », informe le journal citant une source interne à Elecam.

Le Mayo-Tsanaga est l’unique département de la région de l’Extrême-Nord qui a échappé à la razzia du RDPC aux régionales de décembre 2020. Le parti au pouvoir y a été devancé de trois voix (132 voix contre 129) par son adversaire l’UNDP.

Baudouin Enama

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Le maïs est la 3e denrée alimentaire produite au Cameroun, après le manioc et la banane plantain

InfographieAgro cameroun mais 2020

 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.