Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
La gestion de la carrière et la solde des personnels de santé dématérialisée

La gestion de la carrière et la solde des personnels de santé dématérialisée

Paru le jeudi, 25 juin 2020 08:19

Les personnels du ministère de la Santé publique (Minsanté) ont jusqu’au 31 juillet 2020 pour se faire enregistrer sur la plateforme de recensement et de dématérialisation des procédures de carrière et de solde.

Dans un communiqué signé le 3 juin, le Minsanté, Malachie Manaouda, précise que cette opération concerne tous les personnels affectés ou nommés, régulièrement en poste, les personnels dudit département ministériel en service dans les formations sanitaires de première catégorie ou au sein des établissements sous tutelle, les personnels en cours de recrutement, en stage ou de retour de stage ou les personnels en complément d’effectif à la direction des ressources humaines.

Pour les personnels, ce recensement, qui se fait dorénavant une fois pour toutes, offre de nombreux avantages. Sur le plan individuel, chaque personnel peut imprimer, en tout lieu et en tout temps, sa fiche de recensement exigée lors des contrôles physiques imposés par exemple par l’opération d’assainissement du fichier solde de l’État.

De plus, « les actes de carrière, de position, de solde et de formation signés au niveau central sont numérisés et chargés dans la plateforme de sorte que chaque personnel puisse les télécharger de manière sécurisée dans son espace », vante le Minsanté. Ceci est d’autant plus important que les personnels auront désormais un droit de regard sur toutes leurs données et les mises à jour (carrière, solde, formation, etc.) effectuées par la direction des ressources humaines.

Cette opération devrait aussi constituer une avancée du point de vue managérial. « Les profils des personnels sont mieux appréciés ; la cartographie des profils et des postes, les statistiques et les données analysées amélioreront les prises de décision pour une gestion/planification rationnelle des effectifs », souligne Malachie Manaouda.

Ce qui devrait, d’après le Minsanté, logiquement conduire à l’amélioration de la productivité et de la production, aussi bien au niveau stratégique que dans les structures de coordination et les formations sanitaires.

Dominique Mbassi

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


Please publish modules in offcanvas position.