Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Diplomatie : un émissaire de Roch Christian Kabore au Palais de l’Unité

Diplomatie : un émissaire de Roch Christian Kabore au Palais de l’Unité

Paru le mardi, 25 août 2020 18:55

Ce mardi 25 août 2020, Paul Biya a reçu en audience Thierry Hot, conseiller spécial du président du Burkina Faso, Roch Marc Christian Kaboré. Selon le service de communication du Palais de l’Unité, l’hôte du président camerounais était « porteur d’un pli fermé dont la teneur n’a pas été révélée ».

Au sortir de cet échange qui a duré près d’une heure, l’émissaire du président burkinabè a indiqué que les questions de sécurité, de gouvernance ainsi que la gestion de la pandémie de Covid-19 sur le continent ont été les principaux centres d’intérêt de sa rencontre avec le président de la République, Paul Biya.

Thierry Hot a relevé une convergence de vues entre Yaoundé et Ouagadougou sur l’ensemble des sujets abordés, ce qui traduit, « l’excellence des relations entre les deux pays », a déclaré ce Camerounais par ailleurs ancien journaliste d’Africa 24.

Un peu comme le Cameroun face à Boko Haram, le Burkina Faso fait face à une sécuritaire du fait des attaques répétitives des groupes djihadistes. De ce point de vue, l’expérience du Cameroun dans la lutte le terrorisme islamiste pourrait inspirer Ouagadougou. Surtout que la multiplication des violences djihadistes dans ce pays a entraîné la fermeture de 2 500 établissements scolaires, privant 350 000 élèves d’accès à l’éducation, selon un rapport de Human Rights Watch (HRW).

BE

Dernière modification le mercredi, 26 août 2020 08:30

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


Please publish modules in offcanvas position.