Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Lutte contre le paludisme : les États-Unis revendiquent une contribution de 39 milliards de FCFA en 2 ans

Lutte contre le paludisme : les États-Unis revendiquent une contribution de 39 milliards de FCFA en 2 ans

Paru le lundi, 27 avril 2020 10:46

Lors de la journée mondiale du paludisme le 25 avril 2020, l’ambassade des États-Unis au Cameroun a appelé à une vigilance continue dans la lutte contre le paludisme, « qui touche de manière disproportionnée les femmes enceintes et les enfants au Cameroun ».

Occasion pour la représentation diplomatique de rappeler, dans un communiqué, que le gouvernement américain a investi l’équivalent de 39 milliards de FCFA pour lutter contre cette maladie endémique depuis 2018. Cet appui financier a servi à la fourniture des médicaments destinés à la prévention et au traitement du paludisme.

« Dans les régions de l’Extrême-Nord et du Nord, où la pauvreté est élevée et où la saison de transmission du paludisme rend la maladie particulièrement virulente, nous avons distribué des moustiquaires imprégnées d’insecticide et formé des agents de santé sur le diagnostic et le traitement du paludisme », précise le communiqué.

Selon le Programme national de lutte contre le paludisme (PNLP), le Cameroun a enregistré 2 628 191 cas de paludisme en 2019, contre 2 133 000 un an plus tôt. Au cours de la même période, le paludisme a tué 4500 personnes dans le pays, un chiffre en augmentation de 1247 morts. Le PNLP note que la mortalité du paludisme est passée de 14,3% à 18,3% en un an, dont 60% des décès chez les enfants de moins de cinq ans.

Dans le rapport mondial sur le paludisme 2019, l’OMS classe le Cameroun au 11e rang des pays les plus touchés par cette maladie.

D.M.

Dernière modification le lundi, 27 avril 2020 10:50

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


Please publish modules in offcanvas position.