Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Congrès de l’UNDP : le président Bello Bouba Maïgari exige le vaccin anti covid-19 aux militants participants

Congrès de l’UNDP : le président Bello Bouba Maïgari exige le vaccin anti covid-19 aux militants participants

Paru le mercredi, 27 octobre 2021 18:42

L'Union nationale pour la démocratie et le progrès (UNDP) ne veut pas de militants non vaccinés à son 7ème congrès ordinaire qui se tiendra en février 2022. C’est ce qu’a fait savoir Bello Bouba Maïgari, le leader de cette formation politique, dans une communication du 21 octobre adressée aux responsables locaux du parti.

Pour cette grand-messe du parti, Bello Bouba Maïgari, par ailleurs ministre du Tourisme et des Loisirs, avertit : « (…) il va de soi que les autorités compétentes exigeront, non seulement le respect des mesures barrières en matière de lutte contre le Covid-19, mais probablement, la preuve que les participants seront vaccinés contre cette pandémie ».

Et comme pour s’assurer de s’être fait comprendre, le président national de l’UNDP appelle les responsables des différents démembrements du parti à « insister auprès de (leurs) délégués statutaires pour qu’ils se vaccinent contre le Covid-19 avant cette échéance capitale ».

Cette consigne intervient en pleine défiance de la population face au vaccin contre le coronavirus. Une défiance qui a obligé le ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative, à l’initiative d’une campagne de vaccinations pour les agents publics de son département ministériel à démentir que ladite campagne n’est pas obligatoire.

Ceci alors qu’un collectif des syndicats d’enseignants avait annoncé une grève illimitée si le vaccin devenait obligatoire et que l’Ordre des avocats avait pointé le manque de fondement juridique d’une telle obligation.

L.A.

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.