Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Assemblée nationale : Cavaye Yéguié suspend le SG Gaston Komba et ouvre la voie à une nouvelle nomination

Assemblée nationale : Cavaye Yéguié suspend le SG Gaston Komba et ouvre la voie à une nouvelle nomination

Paru le vendredi, 28 janvier 2022 14:56

La décision de ce 28 janvier est tombée comme un couperet : le secrétaire général de l’Assemblée nationale, Gaston Komba, « est à compter de signature du présent arrêté, suspendu de toute signature dans le cadre de ses fonctions ». Le président de l’Assemblée nationale (PAN), Cavaye Yéguié Djibril, écarte ainsi l’un de ses plus proches collaborateurs de la gestion de l’administration de la Chambre. C’est le secrétaire général adjoint, Abdoulaye Daouda, qui va liquider les affaires courantes « jusqu’à nouvel ordre ».

Nommé en avril 2020 par le bureau de l’Assemblée nationale présidé par Cavaye Yéguié Djibril, Gaston Komba pourrait ainsi voir son bail à la tête du secrétariat général connaître une fin prématurée. En juin 2019 déjà, l’ancien secrétaire général, Désiré Geoffroy Mbock, avait été suspendu de signature par le PAN avant d’être remplacé quelques mois plus tard par Gaston Komba.

La suspension de signature de cet ancien député intervient alors que depuis quelques semaines, des indiscrétions faisaient état d’une dégradation des rapports entre le PAN et son SG. C’est dans ce contexte que Cavaye Yéguié avait lancé une mission « de contrôle de l’utilisation de la caisse d’avances du secrétariat général ». Mission qui a abouti le 24 janvier dernier à la mise sous scellée des fonds de ladite caisse d’avance. Cette mesure a été notifiée à l’agent comptable de l’institution par le questeur Pauline Ndoumou.

Si la décision de suspension du SG n’a pas été motivée, l’acte du PAN ne surprend guère dans les couloirs de l’Assemblée nationale. Des sources rapportent ainsi que Cavaye Yéguié, par cet acte, sanctionne une gestion des affaires qu’il avait commencé à désapprouver. D’après un interlocuteur à l’auguste Chambre, certaines des instructions du PAN n’auraient pas été exécutées par le SG, ce dernier leur opposant une absence de base légale. Ce qui aurait eu pour effet d’irriter le président de la Chambre.

Gaston Komba n’est pas le premier à goûter à la difficile collaboration entre les tenants de ce poste et le président de l’Assemblée nationale. Ses prédécesseurs, Samson Ename Ename, Michel Meva’a M’Eboutou, ou encore Mbock Désiré Geoffroy ont tous été en bute à l’acrimonie du député-président.

Cette crise intervient quelques semaines avant la prochaine session parlementaire prévue début mars. Au cours de cette session, Cavaye Yégué Djibril lui-même joue son avenir au perchoir avec l’élection d’un nouveau bureau de l’Assemblée nationale.

L.A.

Dernière modification le mardi, 01 février 2022 07:37

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Plus de 100 000 PME créées au Cameroun en quatre ans

InfographieFormation PME cameroun

 

Please publish modules in offcanvas position.