Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Décentralisation : le Feicom fait une offre de 150 milliards de FCFA pour la construction des 10 hôtels régionaux

Décentralisation : le Feicom fait une offre de 150 milliards de FCFA pour la construction des 10 hôtels régionaux

Paru le lundi, 28 juin 2021 10:35

Parmi les offres de service présentées par le Fonds spécial d’équipement et d’intervention intercommunale (Feicom) aux présidents des 10 conseils régionaux au cours des concertations organisées du 14 au 21 juin 2021, figure en bonne place la construction des hôtels régionaux.

Le principal organisme public de financement des collectivités territoriales décentralisées (CTD) évalue globalement ces investissements à 150 milliards de FCFA, soit en moyenne 15 milliards par édifice. Par exemple, le Feicom propose un siège bâti sur une superficie de 13 940 m2 à 16,728 milliards de FCFA au conseil régional du Littoral, un hôtel régional sur 15 790 m2 à 12, 632 milliards de FCFA au Nord-Ouest ou un hôtel régional à 14,379 milliards de FCFA pour l’Adamaoua.

« Les projets que nous avons conçus s’inspirent majoritairement de la richesse de nos architectures traditionnelles encore appelées architectures vernaculaires. Nous avons tiré parti de la richesse des techniques constructives, des qualités thermiques et également de ces architectures qui constituent le patrimoine de chaque région », explique Murielle Bisseck, chef de la cellule de recherche, du développement et de l’innovation du Feicom. Certainement en réponse à certaines critiques qui commencent à fuser. Sur Twitter, l’ambassadeur-chef de délégation de l’Union européenne au Cameroun, Philippe Van Damme, a par exemple trouvé que le projet du futur hôtel de région de l’Extrême-Nord était très peu écolo et pas en phase avec le style sahélien.

Les présidents de ces conseils régionaux apprécient cette offre. « Je pars du Feicom satisfait de la qualité du travail abattu au regard du plan splendide de la construction de l’immeuble siège du conseil régional de l’Ouest. Je suis content de savoir que le Feicom est disposé à nous accompagner dans le cadre de la réalisation de ce projet », s’enthousiasme Jules Filaire Focka, président du Conseil régional de l’Ouest.

« La construction d’un hôtel de région est une priorité. Ça ne peut pas être un investissement de seconde zone. L’hôtel de région est un investissement fondamental qui va structurer la ville, qui est elle-même le lieu de production des richesses dans tous les États modernes », justifie Philippe Camille Akoa, le directeur général du Feicom.

Ces assises, les premières depuis l’entrée en fonction des exécutifs régionaux en février dernier, visaient à présenter le Feicom ainsi que ses prestations en faveur des CTC aux présidents de Conseil.

D.M.

Lire aussi :

Sur Twitter, l’ambassadeur de l’UE au Cameroun critique un projet d’hôtel de région proposé par le Feicom

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.