Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Extrême-Nord : le gouvernement veut relancer le Plan présidentiel de reconstruction de la région victime de Boko Haram

Extrême-Nord : le gouvernement veut relancer le Plan présidentiel de reconstruction de la région victime de Boko Haram

Paru le mercredi, 29 septembre 2021 12:23

Présent à la réunion du Premier ministre sur le Plan présidentiel de reconstruction de la région de l’Extrême-Nord, le gouverneur Midjiyawa Bakari a tenté de minimiser les freins enregistrés dans la mise en œuvre dudit programme, malgré le constat d’abandon de chantiers fait au cours de cette rencontre interministérielle.

« Nous avons constaté qu’il y a eu des avancées ici et là. Les entreprises se mobilisent. Les prévisions budgétaires également ont été faites. Les partenaires au développement ont été appelés. Je crois que l’année 2021/2022 beaucoup de choses seront faites en ce qui concerne l’électrification, la voirie urbaine, les routes qui desservent la région », a déclaré le gouverneur à la CRTV, le média d’Etat.

Au milieu de cet optimisme, le gouverneur note pourtant le « problème d’abandons de chantier », mais « à ce niveau des dispositions appropriées ont été prises. Le ministère des Marchés publics a autorisé le ministère des Travaux publics à passer le gré à gré pour l’accélération de ces projets », rassure l’autorité administrative.

Contours flous

« Pour ce qui est des délestages, a ajouté le gouverneur, le ministre de l’Eau et de l’Energie nous a fait comprendre que les appareils de suppléance viendront, mais les projets qui ont été engagés vont très rapidement démarrer ».

C’est dans une correspondance d’août 2020, que la présidence de la République instruit le Premier ministre d’élaborer et de mettre en œuvre un plan de reconstruction pour la région de l’Extrême-Nord ravagée par la guerre contre Boko Haram.

Le 14 janvier dernier, le chef du gouvernement a tenu une réunion interministérielle à ce sujet. Le plan devait alors être lancé au le premier trimestre avec une enveloppe de 150 milliards FCFA, ceci en dépit de ce que le cadre stratégique de développement de ce plan n’a pas été défini.

Tout juste sait-on par les médias d’Etat que ledit plan a quatre composantes : la reconstruction des infrastructures détruites par Boko Haram et achever les projets délaissés, le développement des infrastructures et la poursuite des projets en cours ; et des appuis aux activités socioéconomiques et adaptation aux changements climatiques.

L.A.

Dernière modification le mercredi, 29 septembre 2021 12:28

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Le classement des passeports africains selon leur puissance (au 3ème trimestre 2021)

InfographieTF classement puissance passeports africains

 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.