Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
La mairie de Mbandjock veut boucler son jumelage avec Campinas, première ville sucrière brésilienne en 2022

La mairie de Mbandjock veut boucler son jumelage avec Campinas, première ville sucrière brésilienne en 2022

Paru le mercredi, 29 décembre 2021 06:39

La commune de Mbandjock, dans le département de la Haute-Sanaga (région du Centre) a décidé de s’ouvrir au monde. En 2022, elle projette de parapher un contrat de jumelage avec la ville brésilienne de Campinas, l’une des plus grandes villes du Brésil avec une population de plus de 1,5 million d’habitants. La convention qui va lier les deux parties est en train d’être écrite par la partie brésilienne, renseigne une source proche du dossier.

En attendant ce document, Africa-Brasil Trade & Services, qui a reçu mandat de représenter la commune de Mbandjock dans ce dossier, énumère les grandes lignes de ce jumelage à venir. Depuis Sao Paulo où il est installé, le Camerounais Pierre Bengono, directeur de ce cabinet qui crée des ponts entre le Brésil et l’Afrique, indique que Campinas va considérablement rehausser la gestion de la mairie de Mbandjock parce que le Brésil a une longue expérience en matière de décentralisation.

Ce n’est pas tout. Car des infrastructures sont projetées. A commencer par l’érection d’un hôtel dans la ville de Mbandjock. Mais il est aussi prévu que des écoles agricoles de Campinas ouvrent des annexes au Cameroun. Une intention qui n’a rien d’anodin. C’est que les deux villes ont des similitudes évidentes, comme le faisait déjà remarquer Angèle Nyango’o (photo), le maire de la commune de Mbandjock, la semaine dernière, au moment de clôturer le dernier conseil municipal de l’année 2021 lié à l’examen et à l’adoption du budget de l’exercice 2022. En effet, comme Mbandjock qui abrite la Société sucrière du Cameroun (Sosucam), Campinas est la première ville sucrière du Brésil. C’est ce qui explique le développement tous azimuts d’écoles agricoles.

En plus des infrastructures, les deux villes ont choisi d’intensifier leurs relations économiques. L’année prochaine, il est prévu que le maire Angèle Nyango’o se rende à Campinas à la tête d’une délégation d’hommes d’affaires de sa commune pour des rencontres B2B.

Michel Ange Nga

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Infographie sur le taux d’insertion des jeunes diplômés au Cameroun entre 2016 et 2020

InfographieSBBC cameroun insertion jeunes diplomes

 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.