Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Universités d’État : les enseignants nouvellement recrutés remercient Paul Biya

Universités d’État : les enseignants nouvellement recrutés remercient Paul Biya

Paru le mardi, 30 juin 2020 18:59

De jeunes universitaires récemment recrutés par l’État ont battu le pavé le 29 juin à Yaoundé. Cette manifestation initiée par le collectif des titulaires de doctorat PhD des huit universités d’État du Cameroun, visait à exprimer leur « reconnaissance » à Paul Biya. Ceci à la suite de l’enrôlement de ces diplômés dans le cadre de l’opération de recrutement spécial de 2 000 enseignants d’universités ordonnées le 13 novembre 2018 par le président de la République.

« Nous remercions très sincèrement le président de la République, son Excellence Paul Biya, pour son engagement constant en faveur du développement de l’enseignement et de la recherche du supérieur », a déclaré Brigitte Lekane Vomo, une des responsables du collectif.

Selon le président du collectif, Moustapha Moncher Nsangou, tout est parti d’une doléance adressée au chef de l’État en 2017. Celle-ci portait sur l’insertion professionnelle des jeunes titulaires des doctorats PhD au sein des universités d’État. « En bon père de la nation, le chef de l’État dans son élan de cœur a autorisé le recrutement de 2 000 titulaires de doctorat qui devait être échelonné sur trois ans », a rappelé le président du collectif.

En recevant cette motion de soutien à Paul Biya, le ministre d’État, Jacques Fame Ndongo, s’est dit heureux de cette initiative qui reconnaît la « mansuétude » du chef de l’État à l’endroit de la jeunesse universitaire camerounaise. Le chancelier des ordres académiques a également saisi cette occasion pour attirer l’attention de ces nouveaux recrus sur les devoirs qui sont les leurs.

« Vous êtes nos remplaçants biologiques et intellectuels. Prenez la relève par un effort soutenu dans la recherche scientifique. Je vous exhorte à gravir les marches de l’académie en allant palier par palier : assistant, chargé de cours, maître de conférences et professeur titulaire », a déclaré le Minsup.

Pour mémoire, le programme de recrutement de 2000 nouveaux enseignants pour les universités publiques porte sur une période de trois ans. Il vise à renflouer le personnel enseignant des structures universitaires d’État et à lutter contre le chômage des diplômés de l’enseignement supérieur. La première vague compte 1237 diplômés recrutés en 2019. Dans le cadre du processus de remplacement numérique effectué cette année, le gouvernement a également recruté 359 autres titulaires de doctorats PhD. En outre d’après le Minsup, une nouvelle vague de 549 enseignants est en cours d’enrôlement, et le programme devra être bouclé en 2021.

BE

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.