Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Le Cameroun et le Congo veulent réactualiser leur 460 km de frontière commune

Le Cameroun et le Congo veulent réactualiser leur 460 km de frontière commune

Paru le mardi, 30 août 2022 17:34

Depuis ce jour, et jusqu’au 2 septembre prochain, des officiels congolais et camerounais vont plancher sur une reprécisions de la frontière longue de 460 km qui sépare les deux pays. C’est dans le cadre de la première session de la sous-commission technique chargée de la démarcation et de la réaffirmation de la frontière Cameroun Congo. Les travaux ouverts ce jour à Yaoundé par le ministre de l’Administration territoriale (Minat) examinent les bornes le long de cette frontière. Vieilles de plus de 100 ans, ces bornes posées par les colons ont pour certaines été détruites ou ennoyées.

L’un des enjeux de cette démarche de démarcation et de réaffirmation de la frontière vise à lutter contre les crimes transfrontaliers. C’est ce qu’a tenu à préciser le Minat, Paul Atanga Nji, en citant le trafic d’armes, de drogues et de personnes, le braconnage et l’exploitation minière illégale. Le membre du gouvernement a également déclaré que le Cameroun et le Congo qui sont liés par l’histoire et la géographie doivent travailler ensemble pour délimiter et réaffirmer leurs frontières pour le développement de leurs populations.

Pour Jacques Essissongo, directeur général de l’Administration territoriale, par ailleurs Secrétaire permanent des Commissions nationales des frontières du Congo, « cette première réunion va baliser le chemin des travaux de terrain aux fins de démarcation et de réaffirmation effective de notre frontière commune longue de 460 km. Ligne décrite par un texte historique, à savoir la Convention entre le Congo français et le Cameroun, signée à Berlin le 18 avril 1908 ».

Après les travaux en salle, les experts des deux pays vont se rendre dans la région de l’Est sur la frontière. Il est à noter que le Cameroun est séparé du Congo au niveau de ses régions de l’Est et du Sud.

L.A.

Lire aussi :

Cameroun-Gabon : Libreville propose la fusion des organes de gestion de la frontière commune

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Au cours de l’année 2021, la direction générale des Impôts du ministère des Finances a encaissé près de 10 milliards de FCFA de paiements d’impôts via le téléphone portable

InfographieSBBC cameroun impots payes

 

Please publish modules in offcanvas position.