Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Tuerie à Ekondo Titi : Paul Biya réaffirme sa «détermination» à lutter contre les groupes séparatistes

Tuerie à Ekondo Titi : Paul Biya réaffirme sa «détermination» à lutter contre les groupes séparatistes

Paru le mardi, 30 novembre 2021 12:25

Le président Paul Biya a réaffirmé vendredi sa «détermination» à lutter contre les groupes séparatistes, après l’attaque du Lycée bilingue d’Ekondo Titi, dans la région du Sud-Ouest. «Soyez assuré de ma détermination constante à combattre sans relâche ces criminels et adeptes de la terreur», a déclaré le chef de l’Etat dans une correspondance adressée le 26 novembre au gouverneur du Sud-Ouest, Bernard Okalia Bilaï, et qui a fuité sur Internet.

Le 24 novembre dernier, « une dizaine d’assaillants sécessionnistes perfidement vêtus d’uniformes militaires et munis d’armes automatiques » a fait irruption dans cet établissement scolaire, selon un communiqué du ministère de la Défense (Mindef) publié au lendemain des faits. Le groupe a ouvert le feu en direction des salles de classe où se trouvaient des élèves et des enseignants en cours, avant d’actionner un engin explosif, selon la même source. L’attaque a fait cinq morts - quatre élèves et une enseignante - et plusieurs blessés.

« Je condamne de nouveau, sans réserve et avec fermeté, ces actes lâches et odieux », a réagi le chef de l’Etat, qui a qualifié cette attaque de « barbare ». Tout en présentant ses condoléances aux familles des victimes et un prompt rétablissement aux blessés, Paul Biya affirme que ces actes « ne resteront pas impunis ». L’Union européenne (UE), les Etats-Unis, le Royaume-Uni et le Canada ont condamné cette attaque et demandé que des enquêtes judiciaires soient ouvertes pour traquer les auteurs.

Le chef de l'Etat a déclaré la guerre aux séparatistes en 2017, promettant que tout sera fait pour les mettre hors d'état de nuire. « Le Cameroun est victime des attaques à répétition d’une bande de terroristes se réclamant d’un mouvement sécessionniste. Face à ces actes d’agression, je tiens à rassurer le peuple camerounais que toutes les dispositions sont prises pour mettre hors d’état de nuire ces criminels et faire en sorte que la paix et la sécurité soient sauvegardées sur toute l’étendue du territoire national », a annoncé Paul Biya le 30 novembre 2017, dans une brève déclaration à la presse à l'aéroport de Yaoundé-Nsimalen suite à l’assassinat de quatre militaires et deux policiers à Mamfe, dans le Nord-Ouest.

P.N.N

Lire aussi:

Tuérie d’élèves à Ekondo Titi : l’armée accuse la milice séparatiste du « general Ten Kobo »

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Infographie sur le taux d’insertion des jeunes diplômés au Cameroun entre 2016 et 2020

InfographieSBBC cameroun insertion jeunes diplomes

 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.