Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Décès de Lazare Souop, ancien et unique député MRC à ce jour

Décès de Lazare Souop, ancien et unique député MRC à ce jour

Paru le mercredi, 31 mars 2021 10:16

Lazare Souop n’est plus. L’homme politique et élu local s’est éteint dans la nuit du 30 au 31 mars des suites d’une longue maladie. Lazare Souop est connu pour avoir été le seul député que le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) a eu à ce jour. Élu au terme des élections de septembre 2013 dans la circonscription électorale de Wouri-Est (Douala), sous la bannière du parti du MRC de Maurice Kamto qui n’avait alors qu’un peu plus d’un an d’existence, Lazare Souop trainait déjà derrière lui une longue carrière d’opposant.

Militant de l’Union des populations du Cameroun (UPC) à l’origine, cet originaire de la région de l’Ouest a ensuite intégré le Social Democratic Front (SDF) de Ni John Fru Ndi au cours de la décennie 90. Ce tailleur de profession va se présenter aux élections municipales de 1996 à la mairie de Douala III sous les couleurs du SDF. Il remporte cette municipalité, mais la direction du parti lui enjoint de céder son fauteuil au profit d’un originaire de Douala. Refus de Souop. Il sera chassé du SDF.

Lazare Souop était un homme effacé, mais au caractère affirmé. En novembre 2014, alors député MRC, cet ancien militant de l’UPC (bête noire du pouvoir colonial français) s’en prend vertement à la France à la tribune de l’Assemblée nationale au cours d’une plénière spéciale contre Boko Haram. L’élu accuse Paris d’être à l’origine de l’instabilité au Cameroun et dans des pays de la sous-région Afrique centrale. Tollé et fureur du président du MRC, Maurice Kamto, qui va par la suite présenter ses excuses à l’ambassade de France pour cet incident.

L.A.

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.