Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Gestion des fonds Covid : René Sadi confirme l’ouverture d’une enquête judiciaire contre des ministres

Gestion des fonds Covid : René Sadi confirme l’ouverture d’une enquête judiciaire contre des ministres

Paru le lundi, 31 mai 2021 13:59

Dans une déclaration rendue publique le 28 mai 2021, le ministre de la Communication (Mincom), René Emmanuel Sadi (photo), fait savoir que des membres du gouvernement et autres personnalités ont été invités à rendre compte de la gestion des fonds publics dédiés à la lutte contre la pandémie de Covid-19 devant des institutions compétentes, en l’occurrence le ministère en charge du Contrôle supérieur de l’État et la Chambre des comptes de la Cour suprême.

« Les investigations menées par ces instances de contrôle ont abouti à la production des rapports sur la base desquels le chef de l’État a instruit des enquêtes judiciaires actuellement en cours près le Tribunal criminel spécial », soutient le Mincom et porte-parole du gouvernement. Il vient par cette sortie confirmer l’audition de plusieurs membres du gouvernement par le corps spécialisé des officiers de police judiciaire de cette juridiction spéciale.

 Pour leur travail, les enquêteurs s’appuient sur un document d’une vingtaine de pages daté de mars 2021 ayant fuité sur les réseaux sociaux. Celui-ci est intitulé « synthèse du premier rapport d’audit de la Chambre des comptes de la Cour suprême sur l’utilisation des ressources du Fonds spécial de solidarité nationale pour la lutte contre le coronavirus et ses répercussions économiques et sociales ».

Document controversé

Ce document « recommande l’ouverture de 10 procédures concernant des faits susceptibles de constituer des infractions à la loi pénale ». Et c’est bien sur sa base que le secrétaire général de la présidence de la République répercute, le 6 avril, au ministre de la Justice les instructions du président de la République en vue de l’ouverture d’une « enquête judiciaire contre les auteurs, coauteurs et complices des cas de malversations financières ».

Mais celui-ci ne fait pas l’unanimité y compris au sein de la Chambre des comptes, en raison notamment de ses insuffisances. « Il se contente de recenser un certain nombre d’observations préliminaires, sans laisser la place au principe de contradiction qui fonde une démarche d’audit », fait observer une source dans l’entourage d’un membre du gouvernement mis en cause.

« Jamais par le passé, un rapport de la Chambre n’a été au centre d’une controverse. Ce document érode la crédibilité de la juridiction. C’est pour cela qu’il est urgent que le vrai rapport d’audit soit achevé et publié », corrobore une source interne citée par le journal Kalara, spécialisé dans l’actualité juridico-judiciaire.   

D.M.

Lire aussi:

 

Le rapport de la Chambre des comptes ravive la polémique sur la gestion des fonds liés à la lutte contre le coronavirus

Gestion des fonds Covid : ping-pong entre Laurent Esso et Ferdinand Ngoh Ngoh au sujet de l’enquête judiciaire

Dernière modification le lundi, 31 mai 2021 14:01

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.