Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Yaoundé poursuit son offensive diplomatique en vue de la levée de l’interdiction d’entrée dans l’espace Schengen

Yaoundé poursuit son offensive diplomatique en vue de la levée de l’interdiction d’entrée dans l’espace Schengen

Paru le lundi, 31 août 2020 11:25

Le Premier ministre (PM), Joseph Dion Ngute, a prescrit au ministre des Relations extérieures (Minrex), Lejeune Mbella Mbella, « de maintenir le dialogue avec les ambassadeurs des Etats membres de l’Union européenne, afin qu’ils assurent résolument le plaidoyer du Cameroun auprès des organes compétents de cette communauté », en vue d’une levée de la suspension d’entrée dans l’espace Schengen qui frappe les Camerounais.

C’est ce qu’indique le communiqué ayant sanctionné la 21e réunion hebdomadaire du Comité interministériel chargé d’évaluer et de suivre la mise en œuvre de la stratégie gouvernementale de riposte contre la pandémie de Covid-19 présidée par le PM le 27 août 2020.

Dans le compte rendu effectué au cours de cette concertation, le Minrex a indiqué que le Cameroun poursuit les négociations avec les ambassadeurs des pays concernés et s’emploie à mettre à leur disposition toutes les informations sur l’action du gouvernement en vue de circonscrire la pandémie.

La poursuite de l’offensive diplomatique du gouvernement s’appuie sur l’engagement des ambassadeurs des pays de l’Union européenne (UE) accrédités dans notre pays « à poursuivre le plaidoyer en faveur du Cameroun auprès des autorités européennes compétentes ».

Après son exclusion des pays autorisés à circuler dans l’espace Schengen suite à la réouverture des frontières extérieures de l’UE, fermées depuis le 17 mars dernier en raison de la pandémie de Covid-19, le Cameroun a préféré « qu’une action diplomatique soit engagée dans le sens de reconsidérer la situation du Cameroun ». Le contraire d’autres pays comme le Gabon ou le Sénégal qui ont opté pour l’application du principe de réciprocité en suspendant la délivrance des visas de tourisme aux Européens.

Une option payante, puisqu’un pays comme la Belgique a recommencé à délivré des visas aux ressortissants camerounais.

Dominique Mbassi

Lire aussi :

L’exclusion du Cameroun des pays autorisés à circuler dans l’espace Schengen pourrait être reconsidérée

Interdits d’entrée dans l’espace Schengen, des Camerounais demandent l’application du principe de réciprocité

L’ambassadeur de Belgique annonce la reprise de la délivrance des visas 

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


Please publish modules in offcanvas position.