Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Au Cameroun, seuls 42 centres d’état civil sur 432 ont déjà été numérisés

Au Cameroun, seuls 42 centres d’état civil sur 432 ont déjà été numérisés

Paru le lundi, 01 avril 2024 12:41

Selon le Bureau national de l’état civil (Bunec), le Cameroun poursuit l’ambition de numériser l’ensemble des centres d’état civil ouverts sur le triangle national. Sauf que, pour le moment, ce chantier ne se résume qu’à 42 centres d’état civil numérisés sur les 432 identifiés. Ces centres où les enregistrements des nouvelles naissances se fait désormais de manière digitale se retrouvent essentiellement dans les villes de Yaoundé et Douala, les deux grandes métropoles du pays. Le Bunec assure aussi que certains centres dans la région de l’Extrême-Nord sont aussi passés de l’enregistrement manuel à l’enregistrement digital.

C’est pour achever ce chantier que le Bunec a fait le choix de se mettre à l’école sud-coréenne. La Corée du sud est présentée comme une référence en matière de numérisation de l’état civil dans le monde. Yaoundé s’est aussi tourné vers la Banque mondiale pour lever suffisamment de fonds dans le but de numériser tous les centres d’état civil du pays. Et au niveau local, le Bunec continue de former les officiers d’état civil pour faciliter le basculement vers la numérisation. Près de 12 000 officiers et secrétaires d’état civil ont déjà été formés.

Les autorités camerounaises ne cachent pas que la numérisation n’est pas une simple lubie politique. Car elle va permettre d’en finir avec le phénomène d’enfants invisibles. Il s’agit des enfants qui n’ont pas d’acte de naissance. On compte près de 1,6 million d’enfants invisibles scolarisés en 2024 au Cameroun. Une situation qui interpelle le gouvernement. Le ministère de la Décentralisation et du développement local (Minddevel) a pour cela lancé un projet d’enrôlement massif. Le ministère de l’Education de base (Minedub) s’est quant à lui engagé à enregistrer 80 000 enfants.

Michel Ange Nga

● E-Arnaques


● Fact Cheking