Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Ngaoundéré : le gouvernement compte investir 1,4 milliard FCFA pour le projet de port sec

Ngaoundéré : le gouvernement compte investir 1,4 milliard FCFA pour le projet de port sec

Paru le vendredi, 01 avril 2022 16:00

La réalisation des travaux du projet de port sec de Ngaoundéré (région de l’Adamaoua) pourrait coûter 1,3 milliard FCFA selon le ministre des Transports Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe. Il

D’après le membre du gouvernement qui s’exprimait ce jour à la représentation nationale, cette enveloppe sera puisée dans le Budget d’investissement public du ministère de l’Économie, « pour l’exercice 2022 et suivant ».

Le ministre des Transports en a profité pour faire une mise au point : le gouvernement n’a, en ce moment, que deux projets de ports secs, un à Ngaoundéré et un autre à Garoua. C’est le projet de Ngaoundéré qui est en ce moment à l’étude et une aire de plus de 200 hectares a déjà été acquise dans cette grande ville du septentrion.

Il a alors démenti les informations qui font état de la construction d’un port sec à Obala, à une trentaine de kilomètres au nord de Yaoundé ; ou encore à Nomayos, à l’entrée Est de la capitale. Il s’agit là, d’après le ministre, de base logistique pour de grands projets d’infrastructure en cours.

Il est à noter que selon le ministre des Transports, le gouvernement planche sur le projet de port sec à Ngaoundéré depuis 2015 et le dossier fait l’objet de concertation entre les autorités camerounaises et tchadiennes. Le Tchad est en effet très dépendant du port de Douala pour ses importations et ses exportations, et un port sec à Ngaoundéré serait une plateforme importante pour le transit des marchandises.

L.A.

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Plus de 100 000 PME créées au Cameroun en quatre ans

InfographieFormation PME cameroun

 

Please publish modules in offcanvas position.