Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Crash de Bibey : les restes des victimes n’ont pas encore été rendus aux familles

Crash de Bibey : les restes des victimes n’ont pas encore été rendus aux familles

Paru le vendredi, 01 juillet 2022 05:46

Plus d’un mois après le crash de l’avion transportant le personnel de la Cameroon Oil Transportation Company (Cotco) à Bibey, localité du département de la Haute-Sanaga dans le Centre, les restes des corps n’ont pas encore été rendus aux familles. Cet aéronef de type DHC-6-400 immatriculé TJ-TIM, qui avait décollé de l’aéroport de Yaoundé-Nsimalen pour la station de pompage n° 2 à Dompta dans le Nord, s’est écrasé le 11 mai dernier dans la forêt d’Eboul à Mimbanga, après avoir soudainement disparu des écrans radars.

Selon le ministre des Transports (Mintransports), Jean Ernest Masséna Ngalle Bibehe, l’identification des corps des onze victimes est en cours grâce aux traces ADN relevées sur le site de l’accident. « Une équipe médicale est à pied d’œuvre pour l’analyse des tests ADN, parce qu’il est question ici de reconstituer tous les corps », a-t-il déclaré mardi dans des propos rapportés par la radio publique. Il répondait à cet effet à une interpellation d’un des membres de la Commission des affaires étrangères du Sénat.

Le 30 mai dernier, Me Michel Voukeng, membre du collectif d’avocats des familles des victimes du crash de Cotco, déplorait le « retard » pris pour l’identification des corps. « On pensait que le pays avait déjà mis en place un canevas pour ce genre de catastrophe. Sauf que les familles sont abandonnées à elles même, aucun protocole mis en place »avait-il réagi sur ABK Radio, une station FM émettant depuis Douala. C’est seulement au terme de l’identification ADN que les restes des victimes seront rendus à leurs proches, a annoncé le Mintransports.

P.N.N

Lire aussi :

Crash de Bibey : une semaine après l’accident, l’enquête n’est toujours pas formellement ouverte

Crash de Bibey : les corps des passagers et les boîtes noires retrouvés

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Au cours de l’année 2021, la direction générale des Impôts du ministère des Finances a encaissé près de 10 milliards de FCFA de paiements d’impôts via le téléphone portable

InfographieSBBC cameroun impots payes

 

Please publish modules in offcanvas position.