Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Yokadouma : la Conac clôture sa campagne baptisée « Ce qui ne t’appartient pas, n’y touche pas »

Yokadouma : la Conac clôture sa campagne baptisée « Ce qui ne t’appartient pas, n’y touche pas »

Paru le mercredi, 01 décembre 2021 17:41

La Commission nationale anti-corruption (Conac) clôture sa campagne nationale de sensibilisation baptisée ‘’Ce qui ne t’appartient pas, n’y touche pas’’ à Yokadouma dans la région de l’Est le 2 décembre 2021. Cette campagne, lancée en février dernier à Yoko dans la région du Centre, ciblait la jeunesse.

« L’objectif principal était d’inculquer aux jeunes des valeurs d’intégrité, d’honnêteté et de respect du bien commun à travers le rappel constant de la phrase ‘’Ce qui ne t’appartient pas, n’y touche pas’’ lors des cours et des rassemblements », explique le président de la Conac, Dieudonné Massi Gams, dans un communiqué publié à cet effet.

« On espère qu’ainsi, lorsque ces jeunes deviendront adultes, ils seront des acteurs actifs dans la lutte contre la corruption, un mal qui se manifeste principalement par des personnes saisissant ce qui ne leur appartient pas », veut se convaincre le président de la Conac.

C’est la énième fois que la Conac mène une campagne de sensibilisation en direction des jeunes. Dans le cadre d’une campagne nationale dénommée « rentrée scolaire 2020-2021 sans corruption », elle sillonné le Cameroun en vue « de sensibiliser les élèves et les enseignants aux valeurs d’intégrité comme gage d’un Cameroun sans corruption ».

Il s’était alors agi pour les différentes équipes de la Conac déployées sur le terrain d’encourager la création des clubs d’intégrité dans les écoles, lycées et collèges. Elles ont, pour ce faire, affiché des messages de promotion de l’intégrité dans les établissements scolaires visités.

Créée en mars 2006 par décret présidentiel, la Conac a pour missions notamment la collecte et l’exploitation des dénonciations des pratiques, faits ou actes de corruption. Elle a aussi compétence pour mener des études ou investigations afin de proposer des mesures de nature à prévenir ou à juguler la corruption. Rattachée à la présidence de la République, la Conac adresse prioritairement ses rapports annuels sur l’état de la lutte contre la corruption au président de la République avant leur publication.

D.M.

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.