Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Ordre national des médecins : la succession de Guy Sandjon est lancée

Ordre national des médecins : la succession de Guy Sandjon est lancée

Paru le jeudi, 01 décembre 2022 05:45

Dans un communiqué signé ce 29 novembre 2022, Malachie Manaouda annonce la tenue d’une assemblée générale élective de l’Ordre national des médecins du Cameroun (ONMC) le 29 décembre prochain à Yaoundé. Les médecins seront appelés à élire le président de l’Assemblée générale de leur ordre, les membres de la Chambre de discipline, de la Chambre d’appel, les commissaires aux comptes, les membres du Conseil de l’Ordre et surtout le président de cet ordre.

Guy Sandjon, le président sortant, a confié à plusieurs proches qu’il ne souhaite pas briguer un nouveau mandat. Après douze ans à la tête de l’ONMC, il a souhaité prendre du recul pour s’occuper de ses affaires et « voyager », comme le laisse entendre une source proche de ce médecin.

C’est donc une nouvelle ère qui s’ouvre à l’ONMC. Une transition qui promet une âpre bataille pour la succession de Guy Sandjon. Pour l’instant, il n’y a pas encore de candidatures officielles. La date limite de dépôt des candidatures est de 15 jours avant le scrutin.

Toutefois, dans le milieu des médecins, on prête des ambitions à quelques hommes. Le premier n’est rien d’autre que Rodolphe Fonkoua, promoteur d’une polyclinique qui a pignon sur rue à Douala. Ce dernier a l’avantage de connaître les instances dirigeantes de l’ONMC. Il est même membre du Conseil de l’ordre sortant.

Des sources bien introduites parlent aussi de Pierre Bassong, qui a présidé le syndicat national des médecins du Cameroun (Symec). Des sources médiatiques dont l’Urgentistite.com annoncent également la candidature de Noël Emmanuel Essomba, l’actuel directeur de l’hôpital Laquintinie de Douala, à qui on prête aussi des ambitions pour la succession de Guy Sandjon.

Michel Ange Nga

Lire aussi :

Ordre national des médecins : de nouvelles règles pour l’élection des membres du conseil

Dernière modification le jeudi, 01 décembre 2022 05:48

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Au cours de l’année 2021, la direction générale des Impôts du ministère des Finances a encaissé près de 10 milliards de FCFA de paiements d’impôts via le téléphone portable

InfographieSBBC cameroun impots payes