Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Le corps de Marthe Angéline Minja, DG de l’API, placé sous séquestre pour mort suspecte

Le corps de Marthe Angéline Minja, DG de l’API, placé sous séquestre pour mort suspecte

Paru le vendredi, 02 février 2024 03:11

Les obsèques de Marthe Angéline Minja, directrice générale de l’Agence pour la promotion des investissements (API) jusqu’à son décès le 28 décembre 2023, viennent d’être reportées officiellement par le DG par intérim. Ce responsable indique dans une note de service au personnel de l’API de ce 1er février qu’une ordonnance de la justice et une réquisition du service central de recherches judiciaires de la gendarmerie nationale obligent le report de ces obsèques, prévues initialement du 1er au 3 février. Aucun nouveau calendrier n’a été avancé.

Un autre document consulté par SBBC, signé du lieutenant-colonel Dieudonné Bialo, chef du service central de recherches judiciaires de la gendarmerie nationale, enjoint au directeur général de l’Hôpital général de Yaoundé de conserver la dépouille de la DG Marthe Angéline Minja « jusqu’à ce qu’il soit décidé autrement ». Toute chose qui indique l’ouverture d’une enquête.

Un scénario qui n’était pas prévu lorsque fin décembre 2023, l’annonce de la mort de Marthe Angéline Minja est accueillie avec surprise. D’après des indiscrétions, la justice s’intéresse à la mort de la DG de l’API après des soupçons de meurtre. Aucune communication des autorités judiciaires n’a cependant été faite sur cette affaire.

Marthe Angéline Minja était la toute première directrice générale de l’API. Elle a été nommée à ce poste par décret présidentiel en 2010, cinq ans après la création de l’agence. A sa mort, elle était âgée de 72 ans.

L.A.

Dernière modification le vendredi, 02 février 2024 08:53

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Please publish modules in offcanvas position.