Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Sécurité routière : comment Ngalle Bibehe espère empêcher les accidents pendant les vacances scolaires

Sécurité routière : comment Ngalle Bibehe espère empêcher les accidents pendant les vacances scolaires

Paru le mercredi, 02 juin 2021 07:38

Du 7 juin au 10 septembre, le ministère des Transports va déployer une campagne spéciale contre les accidents de la circulation routière. Cette campagne cible « les périodes de forte mobilité notamment le départ en congés des élèves », renseigne le Mintransports Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe (photo) dans un communiqué ce 31 mai.

D’après le membre du gouvernement, la campagne va mettre l’accent sur : « la lutte contre l’excès de vitesse, les surcharges, l’état technique des véhicules, le respect des mesures barrières contre le Covid-19 ». Pour y arriver, ce département ministériel compte s’appuyer sur ses officiers de police judiciaire à compétence spéciale.

Le 23 mars dernier à l’Assemblée nationale, au cours d’une plénière spéciale consacrée à la prévention et à la sécurité routière, le ministre Massena Ngalle Bibehe avait annoncé « la restructuration et le renforcement des capacités opérationnelles de 315 Officiers de police judiciaire à compétence spéciale (OPJs) sur l’ensemble du territoire national, suivis de la production et de la mise à leur disposition, des recueils de textes et guides d’intervention ».

Les accidents de la route se sont multipliés depuis quelques mois. Le 25 mai dernier, c’est le défaut du système de freinage d’un car de transport interurbain qui va provoquer la mort de cinq personnes sur la falaise de Dschang (région de l’Ouest). Plus tôt en janvier, une cinquantaine de personnes vont mourir sur la même route suite à la collision entre un camion transportant du liquide inflammable en contrebande et un bus de transport de passagers.

Selon les chiffres communiqués par le Minstransports à la représentation nationale, résultats d’une étude du cabinet « CYSCOM », entre 2011 et 2019, les accidents de la route ont fait 9686 morts. « Ces accidents, fruit de la conjugaison de plusieurs facteurs, nous ont permis de constater, d’après les mêmes sources, que : 35% desdits accidents sont imputables à l’excès de vitesse, 17% à l’état du véhicule, 10,5% à la conduite en état d’ébriété, 10,5% à la non maitrise du volant, 10% à l’état de la route, 7% au mauvais dépassement et 10 % aux autres causes », avait révélé le ministre des Transports.

Le départ en congés scolaires dès juin et la rentrée scolaire, qui intervient début septembre, sont des périodes d’intense trafic sur les routes. D’où la vigilance des autorités. On verra si cette campagne aura plus de succès que le programme « zéro accident » lancé pendant les fêtes de fin d’année 2020.

Ludovic Amara

Lire aussi :

Falaise de Dschang : un accident fait au moins cinq morts et une vingtaine de blessés

Sécurité routière : le ministre Ngalle Bibehe rate son pari « zéro accident » pendant les fêtes

Une cinquantaine de personnes calcinées dans la collision entre un bus de transport et un camion à la falaise de Santchou

Au moins 37 morts ce 27 décembre dans un accident de la circulation sur l’axe Yaoundé-Bafoussam

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Après l'avoir annoncé, Sosthene ABEGA met au point un four à gaz Made in Cameroun

 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.