Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Fécondation in vitro : le Chracerh va manquer son objectif de 500 naissances en 5 ans

Fécondation in vitro : le Chracerh va manquer son objectif de 500 naissances en 5 ans

Paru le mercredi, 02 juin 2021 12:55

Quatre nouveaux bébés-éprouvettes (deux garçons et deux filles) sont nés ce mardi 1er juin au Centre hospitalier de recherche et d’application en chirurgie endoscopique et reproduction humaine Paul et Chantal Biya (Chracerh) à Yaoundé. Ce qui porte à 260, le nombre de naissances obtenues par procréation médicalement assistée depuis la mise en service du Chracerh en 2016.

L’objectif de départ était d’atteindre 500 accouchements en cinq ans (2016-2021). Mais à écouter administrateur directeur général de cette structure, cet objectif ne sera pas atteint. « Nous sommes déjà à 260 et j’ai espoir que d’ici la fin d’année, nous allons dépasser les 300 naissances », affirme le Pr Jean Marie Kasia, cité par le quotidien gouvernemental Cameroon tribune.

 En octobre 2018, une sexagénaire y a donné naissance par césarienne à une petite fille après 20 ans d’infertilité, une première au Cameroun. Une prouesse médicale qui a aidé à asseoir la réputation du centre, désormais considéré comme une référence sur le continent. Premier établissement public à pratiquer la fécondation in vitro (FIV) en Afrique subsaharienne, le Chracerh se veut un espace d’innovation médicale.

Ses principales missions sont, entre autres, de garantir à la femme les meilleures conditions de procréation dans son rôle naturel de mère, de mener les activités de recherche en matière d’endoscopie et de reproduction humaine et de dispenser des soins de haut niveau en gynécologie et obstétrique.

« L’équipe a atteint un niveau de maîtrise des techniques de procréation médicalement assistée assez raisonnable. Nous avons certainement beaucoup de choses encore à apprendre, mais pour tout ce que nous avons déjà fait, je pense que l’équipe a réalisé ces techniques-là dans les règles de l’art. C’est pourquoi nous avons des résultats satisfaisants aujourd’hui », avance Pr Kasia.

P.N.N

Lire aussi:

En quatre ans, le Chracerh a donné naissance à 173 bébés-éprouvettes

Dernière modification le mercredi, 02 juin 2021 12:57

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes