Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Fonction publique : 600 enseignants installés hors du Cameroun sommés de clarifier leur situation

Fonction publique : 600 enseignants installés hors du Cameroun sommés de clarifier leur situation

Paru le vendredi, 02 juillet 2021 13:57

Le ministre des Enseignements secondaires (Minesec), Nalova Lyonga, donne un délai de 7 jours à 600 enseignants absents de leurs postes de travail pour justifier leur position administrative actuelle. Le communiqué publié à cet effet le 30 juin 2021 renseigne que ces derniers ne sont plus présents au Cameroun et se trouvent dans divers pays étrangers dûment identifiés. Certains, à en croire ledit communiqué, se prévalent déjà d’une nationalité étrangère.

Si ces fonctionnaires sont censés être en poste dans toutes les 10 régions du Cameroun, le plus gros contingent se recrute dans le Centre (106), dans le Nord-Ouest (263) et dans le Sud-Ouest (57). « A priori, rien ne justifie autant d’absences dans la région du Centre. En revanche, elles peuvent s’expliquer par l’insécurité qui règne depuis quelques années dans les régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, qui se traduit régulièrement par les enlèvements voire les assassinats des enseignants », croit savoir un responsable du Minesec.

Cette démarche du Minesec s’inscrit dans la continuité de l’opération de Comptage physique des personnels de l’État (Coppe) initié par le gouvernement camerounais en 2018 en d’assainir le fichier solde de l’État. Ce processus a conduit à la révocation de 493 fonctionnaires par le ministre de la Fonction publique pour abandon de poste et autres indélicatesses (position administrative inconnue, détachements non signalés, etc.). Le ministre de la Fonction publique, Joseph Le, a révélé au cours d’un point de presse le 26 mai 2021 que 7622 autres agents publics en position d’abandon de poste étaient visés par le licenciement.

Face aux députés le 25 novembre 2020 À la faveur de cette opération, le Premier ministre, Joseph Dion Ngute, a fait savoir que l’État a réalisé des économies de 40 milliards de FCFA sur la masse salariale des agents publics en 2020 grâce au Coppe.

Dominique Mbassi

Lire aussi :

Fonction publique : la courbe d’évolution des recrutements en baisse en 2021

Près de 500 fonctionnaires et agents de l'Etat révoqués pour absences irrégulières

Dernière modification le vendredi, 02 juillet 2021 14:00

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.