Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Covid-19 : les bons points de la stratégie gouvernementale de riposte

Covid-19 : les bons points de la stratégie gouvernementale de riposte

Paru le mercredi, 02 septembre 2020 15:55

Le ministre de la Santé publique (Minsanté), Manaouda Malachie (photo), a bouclé le 28 août 2020 ses consultations sur l’évaluation de la stratégie nationale de riposte contre la pandémie de Covid-19 par des partenaires financiers et techniques, en l’occurrence l’OMS, le Pnud, l’Unfpa et l’Unicef.

Comme point positif, la lutte contre la pandémie a permis la construction de 35 postes de santé aux différentes frontières du Cameroun. C’est aussi grâce à la stratégie de riposte gouvernementale que tous les districts de santé ont été dotés d’équipements médicaux, notamment 150 respirateurs et 300 concentrateurs d’oxygène. Les dix hôpitaux régionaux ont reçu des ambulances, des scanners, etc.

Au-delà des équipements, souligne le directeur de la lutte contre la maladie, les épidémies et les pandémies, Alain Georges Etoundi Mballa, l’évaluation de la stratégie gouvernementale de riposte a induit une décentralisation du secteur de la santé. Ce qui peut aussi justifier que le Cameroun, d’après le Minsanté, ait maitrisé, mais pas vaincu le coronavirus.

Cette performance est aussi à mettre à l’actif des partenaires financiers et techniques, qui n’ont pas ménagé leur appui au pays. Si le représentant de l’OMS, Phanuel Habimana, félicite le gouvernement pour sa grande implication dans la lutte, il exhorte cependant les populations à redoubler d’ardeur dans l’observance des mesures-barrières. Surtout en cette veille de rentrée scolaire.

D.M.

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


Please publish modules in offcanvas position.