Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Extrême-Nord : le Cameroun va rapatrier plus de 1000 ex-combattants et associés nigérians de Boko Haram

Extrême-Nord : le Cameroun va rapatrier plus de 1000 ex-combattants et associés nigérians de Boko Haram

Paru le jeudi, 02 septembre 2021 13:13

Le Cameroun va bientôt rapatrier plus de 1000 combattants et associés nigérians de Boko Haram accueillis depuis leur reddition dans les structures régionales du Comité national de désarmement, de démobilisation et de réintégration (CNDDR) à Mora et à Meri, dans la région de l’Extrême-Nord. Les modalités de leur rapatriement et de leur transfèrement étaient au cœur d’une séance de travail entre les autorités camerounaises et nigérianes ce mercredi à Maroua, la capitale régionale.

La délégation camerounaise était conduite par le gouverneur de l’Extrême-Nord, Midjiyawa Bakari, tandis que le vice-gouverneur de l'Etat de Borno, Umar Usman Kadafur était à la tête de la délégation nigériane. « Le processus enclenché ce 1er septembre permettra, dans les prochains jours, de ramener au bercail les 1 039 Nigérians qu’encadrent avec brio les autorités camerounaises », a déclaré le représentant nigérian. « Nous allons procéder à leur identification dans nos différents villages et voir dans quelle mesure les raccompagner chez eux », a annoncé le gouverneur de l’Extrême-Nord à la Crtv-radio.

L’annonce du rapatriement de ces repentis intervient au lendemain du retour au Nigeria de 268 ex-combattants et associés du groupe terroriste le 29 août dernier. Cette opération vise notamment à décongestionner les centres de DDR de la région, alors que les conditions d’encadrement deviennent de plus en plus difficiles du fait de l’afflux des désengagés. Un problème que tente de résoudre le gouvernement avec la construction de nouveaux centres «multifonctionnels».

La construction du centre multifonctionnel à Mémé (non loin de Mora), prévue dans le budget du CNDDR à hauteur d'un milliard de francs CFA, n’a pas encore démarré. Les travaux devaient commencer en janvier 2021, selon l’annonce faite en fin d’année dernière par le coordonnateur national, Francis Faï Yengo. Cette nouvelle structure est destinée à accueillir 1 000 personnes et offrir un cadre d’apprentissage adéquat aux repentis avec de nombreux ateliers de formation.

P.N.N

Lire aussi:

https://www.stopblablacam.com/societe/3108-7186-extreme-nord-plus-de-250-ex-combattants-de-boko-haram-et-associes-regagnent-le-nigeria

https://www.stopblablacam.com/societe/2408-7140-extreme-nord-de-nouveaux-locaux-pour-accueillir-des-repentis-de-boko-haram

Dernière modification le jeudi, 02 septembre 2021 13:32

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Les plus gros consommateurs de maïs du Cameroun (2020)

InfographieIC gros consommateurs mais cameroun

 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.