Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
La commissaire de police camerounaise Rebecca Nnanga parmi les meilleures policières de l’année 2020, selon l’ONU

La commissaire de police camerounaise Rebecca Nnanga parmi les meilleures policières de l’année 2020, selon l’ONU

Paru le lundi, 02 novembre 2020 14:52

La commissaire de police camerounaise Rebecca Nnanga, chef de la cellule de recrutement à la Mission intégrée multidimensionnelle de stabilisation des Nations unies en République centrafricaine (Minusca), est l’une des trois finalistes du Prix de la policière des Nations unies édition 2020.

Elle a été sélectionnée pour ses «services exemplaires» au sein de cette mission. «Par ses paroles et ses actions, l’officier de police des Nations unies Rebecca Nnanga illustre le meilleur de la police des Nations unies», a déclaré le secrétaire général adjoint aux opérations de paix, Jean-Pierre Lacroix.

La commissaire Nnanga a appuyé le recrutement de 1000 personnes pour les forces de sécurité intérieure de la République centrafricaine  (RCA) au cours des dernières années et augmenté le nombre et le pourcentage de femmes incluses, indique l’ONU dans un communiqué publié le 30 octobre sur son site Internet. Son soutien à la police communautaire a conduit à des améliorations mesurables de la sécurité dans les communautés locales. Elle s’est également efforcée de fournir une assistance aux personnes vulnérables, notamment les survivantes de violences sexuelles et sexistes, ainsi que des opportunités pour les femmes locales d’acquérir de nouvelles compétences professionnelles, précise l’adresse.

Rebecca Nnanga a rejoint la police camerounaise en 2001. Elle possède une vaste expérience en tant qu’officier de police de l’ONU, car ayant déjà participé à des opérations de maintien de la paix des Nations unies en Haïti (2011-2014) et en RCA (2015-2016). Vingt-et-une femmes, sur les 1400 policières déployées dans le cadre des opérations de maintien de la paix de l’ONU, ont été nominées cette année.

Le prix de la policière de l'année de l'ONU a été remporté par l’inspecteur en chef zambien Doreen Malambo, conseillère pour l’égalité des sexes à la Mission des Nations unies au Soudan du Sud (Minuss). Cette récompense a été créée en 2011 pour reconnaître les contributions exceptionnelles des femmes policières aux opérations de maintien de la paix de l’ONU et pour promouvoir l’autonomisation des femmes.

P.N.N

Dernière modification le lundi, 02 novembre 2020 14:54

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.