Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Trafic d’espèces protégées : près de 700 kg d’écailles de pangolin saisies depuis le début de l’année 2022 au Cameroun (ONG)

Trafic d’espèces protégées : près de 700 kg d’écailles de pangolin saisies depuis le début de l’année 2022 au Cameroun (ONG)

Paru le vendredi, 02 décembre 2022 13:01

Plus de 692 kg d’écailles de pangolin ont été saisis en moins d’un an au Cameroun, affirme l’ONG The Last Great Ape Organization (LAGA), reconnue dans le domaine de la préservation des espèces fauniques dans le pays. La dernière saisie a été opérée au mois de septembre dernier à Yaoundé, lorsque deux hommes ont été arrêtés en possession de 180 kg d’écailles de pangolin. L’un des trafiquants présumés a été interpellé au quartier Jouvence à Yaoundé avec 7 sacs d’écailles de pangolin, apprend-on.

Son exploitation par la police a permis de mettre la main sur son complice. Les premiers résultats de l’enquête révèlent que les deux hommes sont partis de Lomié, dans la région de l’Est, en transportant les écailles de pangolin dissimulées dans des sacs de piment et de mangues sauvages. « Ils se servent de leur commerce comme couverture pour vendre des produits de la faune sauvage, dont des écailles de pangolin. Ils ont collecté les écailles à Lomié et à Abong-Mbang », indique la LAGA, qui accompagne le gouvernement dans l’application de la loi faunique dans le cadre d’un partenariat avec le ministère des Forêts et de la Faune (Minfof).

Le pangolin est une espèce totalement protégée au Cameroun. De ce fait, sa capture, sa détention et sa vente sont interdites. La loi sur la faune de 1994 dispose que toute personne trouvée en possession de parties d’une espèce totalement protégée est passible d’une peine de prison allant d’un à trois ans et d’une amende de 3 à 10 millions de FCFA. Des dispositions de la loi qui sont pourtant loin de dissuader les trafiquants, en témoignent les saisies récurrentes dans le pays.

L’animal, reconnu comme l’un des hôtes intermédiaires potentiels de la Covid-19 selon l’OMS, est prisé autant pour sa viande que pour ses écailles utilisées en Asie pour la médecine traditionnelle. En mars 2021, les services de la Douane dans le Nord avaient procédé à une saisie record de 42 sacs d’écailles de pangolin d’un poids total de 4,4 tonnes d’une valeur de près de 4 milliards de FCFA destinés à l’exportation illégale.

P.N.N

Lire aussi :

Nkoteng : saisie inédite de 86 kg d’écaille de pangolin géant, l’une des espèces les plus menacées d’extinction

Malgré les efforts du gouvernement, le trafic d’écailles de pangolin se poursuit dans le pays

La douane saisit 4,4 tonnes d’écailles de pangolin d’une valeur d’environ 4 milliards de FCFA

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Au cours de l’année 2021, la direction générale des Impôts du ministère des Finances a encaissé près de 10 milliards de FCFA de paiements d’impôts via le téléphone portable

InfographieSBBC cameroun impots payes

 

Please publish modules in offcanvas position.