Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Santé publique : vers un protocole de coopération transfrontalier commun entre le Cameroun et la Centrafrique

Santé publique : vers un protocole de coopération transfrontalier commun entre le Cameroun et la Centrafrique

Paru le jeudi, 04 février 2021 12:59

La ville de Mbalmayo a servi de cadre, fin janvier 2021, à un atelier en vue de l’élaboration d’un protocole transfrontalier de coopération sanitaire applicable au Cameroun et à la République centrafricaine (RCA). Les travaux visaient principalement à « harmoniser les positions et à suggérer des directives claires à respecter en ce qui concerne les événements de santé publique, y compris le Covid-19 », indique le ministère de la Santé publique (Minsanté) sur sa page Facebook. « Le projet de protocole d’accord sera soumis à l’appréciation de la hiérarchie pour suite », selon la même source.

Ce protocole devrait ainsi permettre de protéger les populations de part et d’autre de la frontière, notamment dans le contexte sanitaire actuel. Le Cameroun accueille un grand nombre de réfugiés centrafricains sur son sol. Les transporteurs font régulièrement des navettes entre les deux pays. Dans le cadre de la lutte contre la Covid-19, un poste de dépistage a été installé à la frontière Cameroun-RCA à Garoua-Boulaï, dans la région de l’Est, où se déroule prioritairement la surveillance en rapport avec les flux de camions faisant le corridor Douala-Bangui.

La RCA a également mis en place le même mécanisme à la frontière avec le Cameroun. Mais les deux pays planchent pour une stratégie harmonisée afin de lutter efficacement contre la pandémie. En octobre 2020, le gouverneur de l’Est, Grégoire Mvongo, a présidé une réunion transfrontalière qui a permis de passer en revue la stratégie de riposte contre la Covid-19 le long de ladite frontière. Cette rencontre faisait suite à une précédente réunion organisée en visioconférence le 29 mai entre les ministres camerounais et centrafricains de la Santé pour la mise en place d’un protocole commun de riposte.

P.N.N.

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Le maïs est la 3e denrée alimentaire produite au Cameroun, après le manioc et la banane plantain

InfographieAgro cameroun mais 2020

 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes