Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Accident de la circulation : une trentaine de victimes prises en charge à l’hôpital Laquintinie

Accident de la circulation : une trentaine de victimes prises en charge à l’hôpital Laquintinie

Paru le vendredi, 04 mars 2022 03:03

Trente-deux personnes ont été blessées, dont 11 grièvement, dans un accident entre deux véhicules, survenu aux environs de 2 h du matin, jeudi 3 mars à Bekoko, un village de la commune de Dibombari, dans le département du Moungo dans le Littoral. Les victimes ont été transportées à l’hôpital Laquintinie, à Douala. L’une d’elles est décédée. 

« Autour de 6 h du matin, tous les patients ont été stabilisés malgré les multiples cas de polytraumatisme enregistrés. Malheureusement, nous déplorons un cas de décès », a déclaré le directeur de l’hôpital Laquintinie, Pr Noël Emmanuel Essomba, dans un communiqué publié plus tard en journée. Près de 90 personnels médical, paramédical et d’appui ont été mobilisés en vue de la prise en charge des accidentés, apprend-on. 

Toutefois, Pr Essomba affirme que le pronostic vital de certains blessés est engagé. Il invite les familles des accidentés, dont la liste est disponible aux urgences de l’hôpital Laquintinie, à se rapprocher de cet établissement de santé pour la suite de la prise en charge. Selon les photos du drame partagées sur les réseaux sociaux, l’accident impliquait un bus de transport en commun et un camion. Cinq personnes auraient été tuées sur le coup, selon un bilan non officiel.

P.N.N

Lire aussi :

Prévention routière : la gendarmerie mise sur de nouveaux radars pour réduire les accidents de nuit

Insécurité routière : cinq morts dans un accident de la circulation sur l’axe Yaoundé-Bafoussam

Insécurité routière : un nouvel accident fait 8 morts à Loum, dans le Littoral

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Au cours de l’année 2021, la direction générale des Impôts du ministère des Finances a encaissé près de 10 milliards de FCFA de paiements d’impôts via le téléphone portable

InfographieSBBC cameroun impots payes