Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Le ministère des Transports lance un nouveau concours pour recruter et former 240 experts en sécurité routière

Le ministère des Transports lance un nouveau concours pour recruter et former 240 experts en sécurité routière

Paru le jeudi, 04 mai 2023 08:19

Dans le but de renforcer la sensibilisation, le ministère des Transports a lancé un concours pour le recrutement de personnes à former dans le domaine de la sécurité routière. 240 places sont ouvertes pour des candidats camerounais et étrangers. Le ministère des Transports se propose ainsi de former 160 inspecteurs du permis de conduire et de la sécurité routière, dont 20 internes et 80 délégués au permis de conduire et à la sécurité routière, dont 10 internes.

Les candidats seront soumis à quatre épreuves. Il s’agit de la culture générale, « l’épreuve de synthèse professionnelle », une épreuve pratique de conduite d’un véhicule, notamment le créneau et la circulation ; et un entretien avec un jury.

Ce n’est pas la première fois que le gouvernement lance un concours pour le recrutement d’inspecteurs et de délégués du permis de conduire. Un concours similaire a été lancé en mai 2022.

Le gouvernement mène depuis quelques années la lutte contre les accidents routiers, notamment sur les grands axes. En plus de radars qui sont désormais positionnés sur la plupart des axes pour forcer les automobilistes à respecter les limitations de vitesse, le ministère des Transports multiplie les campagnes de sensibilisation sur la sécurité routière.

Les dernières statistiques de ce département ministériel révèlent qu’en 2021, plus de 3 000 personnes sont mortes dans des accidents de la route. L’excès de vitesse apparaît comme la première cause des accidents de la circulation.

L.A.

Lire aussi :

Insécurité routière : plus de 7000 cas d’accidents enregistrés par la police en 2020

Dernière modification le jeudi, 04 mai 2023 08:20

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Au cours de l’année 2021, la direction générale des Impôts du ministère des Finances a encaissé près de 10 milliards de FCFA de paiements d’impôts via le téléphone portable

InfographieSBBC cameroun impots payes

 

Please publish modules in offcanvas position.