Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Lutte contre le VIH : les États-Unis transfèrent la gestion de leur aide à la Conférence épiscopale du Cameroun

Lutte contre le VIH : les États-Unis transfèrent la gestion de leur aide à la Conférence épiscopale du Cameroun

Paru le vendredi, 04 juin 2021 07:04

Le gouvernement américain a officiellement transféré la gestion des services liés au VIH/Sida à la Conférence épiscopale nationale du Cameroun (CENC) ce 3 juin, lors d’une cérémonie à l’archidiocèse de Bertoua (Est).

Cette cérémonie marque « la première phase de transition qui comprendra le transfert de la gestion des activités du projet KIDSS (Key Interventions to Develop Systems and Services for Orphans and Vulnerable Children, en anglais) dans les régions de l’Est et de l’Adamaoua. L’ensemble du programme sera transféré à la CENC d’ici 2023 », indique l’ambassade des États-Unis dans un communiqué ce jeudi.

Ce projet était géré jusqu’ici par Catholic Relief Services (CRS), une agence humanitaire créée par la Conférence des évêques catholiques des États-Unis pour apporter assistance aux personnes vulnérables. Fruit d’un accord de coopération avec l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID), il vise à fournir des services essentiels aux enfants infectés et affectés par le VIH.

Quelque 60 000 enfants et familles impactés par le VIH dans le pays ont ainsi pu bénéficier d’une gamme de services qui touchent à la santé, à l’éducation, aux besoins socioéconomiques et à l’amélioration du bien-être des mineurs depuis la mise en œuvre de ce programment en 2014, apprend-on.

Dans le cadre de l’accord avec USAID, le CRS doit progressivement transférer les responsabilités de gestion et de supervision du projet à une organisation camerounaise « pour promouvoir l’appropriation locale et soutenir la durabilité », peut-on lire dans le communiqué. Depuis janvier 2020, le CRS a aidé la CENC à se préparer à assumer ces responsabilités, selon la même source.

Le projet KIDSS est financé par le plan d’urgence américain visant à mettre fin à l’épidémie du VIH/Sida dans le monde (PEPFAR). Il s’agit du plus grand programme d’aide bilatérale des États-Unis au Cameroun. Les investissements du PEPFAR ont pour but de renforcer les capacités du gouvernement camerounais, des ONG, du secteur privé et de la société civile dans la réponse à l’épidémie du VIH-Sida.

P.N.N

Lire aussi:

Lutte contre le sida et le paludisme : les États-Unis vont injecter près de 54 milliards de FCFA au Cameroun

Dernière modification le vendredi, 04 juin 2021 07:07

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes