Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Covid-19 : les vaccins jusqu’ici utilisés par le Cameroun ne garantissent pas l’accès à tous les pays de l’UE

Covid-19 : les vaccins jusqu’ici utilisés par le Cameroun ne garantissent pas l’accès à tous les pays de l’UE

Paru le mercredi, 04 août 2021 13:52

De nombreuses personnes vaccinées contre la Covid-19 au Cameroun pourraient se voir exiger un test de dépistage négatif pour entrer dans certains pays de l’Union européenne (UE). La raison : tous ces pays ne reconnaissent pas les vaccins jusqu’ici administrés lors des campagnes de vaccination organisées par le ministère camerounais de la Santé publique (Minsanté), à savoir Covishield (version indienne du vaccin AstraZeneca majoritairement utilisée en Afrique et distribuée grâce au mécanisme Covax) et Sinopharm. 

Le Covishield figure sur la liste des vaccins homologués par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) depuis le 15 février dernier. Mais il n’est pas reconnu par l’Agence européenne du médicament (AEM), l’organisme qui évalue et contrôle les médicaments au sein de l’UE et de l’espace Schengen. Du coup, seulement une quinzaine de pays sur les 27 de l’UE acceptent les voyageurs immunisés avec sur leurs territoires. Il s’agit de la France l’Autriche, la Belgique, la Bulgarie, la Finlande, l’Allemagne, la Grèce, la Hongrie, l’Islande, Islande, l’Irlande, la Lettonie, les Pays-Bas, la Slovénie, l’Espagne et la Suède.  Jusqu’à une date récente, seule la version Vaxzevria, produite et manufacturée directement par AstraZeneca en Europe, était reconnue dans les pays de l’UE.

Avec la reconnaissance du Covishield par la France, les personnes vaccinées qui voyagent par exemple avec Air France au départ du Cameroun n’auront plus besoin de passer le dépistage autrefois exigé avant le vol, la compagnie exigeant un certificat de vaccination ou un test PCR négatif. Ce n’est pas le cas pour les voyageurs africains immunisés avec le vaccin chinois Sinopharm. Bien qu’ayant également reçu le feu vert de l’OMS, le sérum développé par l’Institut de produits biologiques de Pékin ne figure pas sur la liste des vaccins reconnus pour le « pass sanitaire européen », en vigueur depuis le 1er juillet dernier.

Les vaccins reconnus par ce document, encore appelé « certificat Covid numérique UE », sont ceux d’AstraZeneca, de Moderna (Spikevax), de Pfizer-BioNTech (Comirnaty) et de Janssen (parfois appelé vaccin Johnson & Johnson). Le Cameroun a reçu, le 21 juillet dernier, 303 050 doses du vaccin à dose unique Johnson & Johnson, don des États-Unis dans le cadre de l’initiative Covax qui vise à garantir un accès équitable aux vaccins contre la Covid-19 aux pays en développement. Ce vaccin « sera disponible dès les prochains jours dans les centres de vaccination au compte des populations éligibles qui pourront se le procurer au même titre que les autres vaccins acquis par le pays », précise le Programme élargi de vaccination (PEV) dans un communiqué.

P.N.N

Lire aussi :

Covid-19 : le Cameroun renforce ses stocks avec 303 050 doses du vaccin américain Johnson & Johnson

Dernière modification le mercredi, 04 août 2021 15:43

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Les plus gros consommateurs de maïs du Cameroun (2020)

InfographieIC gros consommateurs mais cameroun

 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.