Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Fonction publique : en chômage depuis un an, 700 médecins réclament leur intégration

Fonction publique : en chômage depuis un an, 700 médecins réclament leur intégration

Paru le mercredi, 04 août 2021 16:20

« 700 médecins au chômage depuis un an après 7 années de formation. Que faisons-nous au quartier ? Nous réclamons notre intégration ». « En pleine pandémie de Covid-19, des médecins chôment, faute d’intégration à la Fonction publique. Des malades meurent, des médecins sont sans emploi ». Ce sont-là quelques-uns des messages véhiculés par des banderoles exhibées par des diplômés toutes spécialités confondues des facultés de médecine publiques de la promotion 2013-2020 dans le cadre d’un mouvement d’humeur observé devant les services du Premier ministre depuis le 2 août 2021.

« Aucune note à notre entrée à l’école de médecine ne suspendait l’intégration à la Fonction publique des médecins. Nous voulons qu’on applique les textes qui prévoient qu’à la sortie de toutes les facultés de médecine publiques les lauréats sont immédiatement intégrés dans la Fonction publique », fulmine un gréviste.

Compétence du Premier ministre

À la direction des ressources humaines (DRH) du ministère de la Santé publique (Minsanté), on indique qu’une telle doléance relève de la compétence des services du Premier ministre, le Minsanté n’étant compétent que pour déployer sur le terrain les médecins que l’État met à sa disposition.

Pour le président de l’Ordre national des médecins du Cameroun, Jean Berthelot Zambo, la solution pourrait résider dans des « mesures incitatives pour que les jeunes puissent s’installer à leur compte, soit individuellement, soit en groupe ». Et pour ce faire, il suggère l’introduction dans les curricula d’une formation en management des formations médicales privées.

Déficit criard de personnel qualifié

Selon les données 2018 de la DRH du Minsanté, près de 5000 professionnels de santé paramédicaux (infirmiers et médico-sanitaires) et en moyenne 620 médecins sortent chaque année des différentes écoles de formation publiques et privées du pays depuis 2014. Mais le déficit en personnels qualifiés reste criard. 

« Le secteur de la santé a besoin de plus de 75 200 personnels de santé pour un service efficace. À l’heure actuelle, le ministère travaille avec seulement 25 000 personnels de santé », a révélé le Minsanté, Manaouda Malachie, face aux députés au cours de la session ordinaire de l’Assemblée nationale de juin dernier. Ce qui correspond à une densité de 1,5 médecin pour 10000 habitants et de 9,9 infirmiers pour 10000 habitants.

Dominique Mbassi

Lire aussi :

Le Cameroun connaît un déficit de plus 50 000 personnels de santé

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Les plus gros consommateurs de maïs du Cameroun (2020)

InfographieIC gros consommateurs mais cameroun

 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.