Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Yaoundé : une centaine d’enfants de la rue réintègrent leurs familles

Yaoundé : une centaine d’enfants de la rue réintègrent leurs familles

Paru le vendredi, 04 septembre 2020 13:00

Plus de 100 enfants ont été retirés des rues de Yaoundé afin de les mettre à l’abri du coronavirus qui circule toujours dans le pays. « L’opération de confinement des enfants de la rue, dont 102 sur les 162 ont été enrôlés, ont pu réintégrer leurs familles », a déclaré la ministre des Affaires sociales (Minas), Pauline Irène Nguene, lors de la réunion hebdomadaire du Comité interministériel chargé d’évaluer et de suivre la mise en œuvre de la stratégie gouvernementale de riposte contre la pandémie de coronavirus (Covid-19) au Cameroun le 27 août dernier.

Selon la ministre, 43 de ces enfants ont été placés à l’Institution camerounaise de l’enfance (ICE) de Betamba à Ntui, chef-lieu du département du Mbam-et-Kim (Centre). Ce centre est spécialisé dans le redressement des enfants inadaptés sociaux, délinquants ou en conflit avec la loi. L’opération d’observation et de suivi des enfants de la rue en vue de leur retrait du centre commercial de Yaoundé lancée le 1er avril dernier en vue notamment de protéger ces couches vulnérables de la pandémie du nouveau coronavirus.

« Il s’agit d’un processus de déconditionnement et de préparation à une resocialisation qui aboutit après une période de trois à six mois d’observation, au cours desquels l’enfant est progressivement emmené, soit par l’écoute et le counseling, à adhérer à un projet de vie qui lui offre de nouvelles perspectives de socialisation, soit par le retour en famille ou par le placement en milieu d’apprentissage professionnel, ou encore par un placement en milieu institutionnel dans les centres spécialisés publics ou privés », explique la ministre.

Cette initiative pilote doit s’étendre à Douala et à Bafoussam. Au 3 septembre, le Cameroun comptait officiellement 19 604 cas positifs confirmés, dont 18 448 guéris et 414 décès.

P.N.N

Lire aussi:

L’opération de resocialisation de 450 enfants de la rue lancée

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.