Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Coronavirus : face à la hausse des cas, le sous-préfet de Dschang veut sanctionner le non-respect des mesures barrières

Coronavirus : face à la hausse des cas, le sous-préfet de Dschang veut sanctionner le non-respect des mesures barrières

Paru le mercredi, 05 janvier 2022 16:24

Après l’enregistrement en 10 jours de 80 cas positifs (sur 258 personnes testées), dont 7 hospitalisées et un décès, le sous-préfet de l’arrondissement de Dschang, dans le département de la Menoua, a annoncé un nouveau tour de vis dans l’observance des mesures barrières. Ainsi, une « une phase répressive » va s’ouvrir « à l’encontre de toute personne prise en flagrant délit de non-observance desdites mesures dans les lieux publics ».

En effet, dans un communiqué rendu public le mardi 4 janvier, le sous-préfet Max Mbella Edjenguele (photo) rappelle que le port du masque est obligatoire dans tous les lieux publics, tout comme la distanciation sociale d’au moins un 1 mètre dans les réunions et rassemblements, notamment. Il recommande par ailleurs la « réinstauration des sceaux d’eau et savon devant les services publics et établissements scolaires et universitaires, les magasins et habitations ».

D’après un bilan fait le 26 décembre dernier par le ministre de la Santé publique, plus de 100 000 cas ont été enregistrés au Cameroun, pour 1 841 décès depuis la survenance de la pandémie en mars 2020. 1 500 cas actifs de Covid-19, 118 personnes hospitalisées sur l’ensemble du territoire dont 26 sont sous oxygène.

Toujours au sujet du coronavirus, le gouvernement a démenti les informations qui faisaient état d’un « variant Camerounais » du virus.   « Les documents produits à cet effet, n’ont à ce jour, aucun statut d’évidence scientifique et relèvent dès lors du buzz médiatique », a tweeté le ministre de la Santé publique hier 4 décembre.

L.A.

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Au cours de l’année 2021, la direction générale des Impôts du ministère des Finances a encaissé près de 10 milliards de FCFA de paiements d’impôts via le téléphone portable

InfographieSBBC cameroun impots payes

 

Please publish modules in offcanvas position.