Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Sapeurs-pompiers : le Cameroun et la France veulent redynamiser leur collaboration

Sapeurs-pompiers : le Cameroun et la France veulent redynamiser leur collaboration

Paru le lundi, 05 février 2024 14:07

Le Cameroun et la France veulent redynamiser la collaboration entre le Corps national des sapeurs-pompiers du Cameroun (CNSP) et la Brigade de sapeurs-pompiers de Paris (BSPP), vieille de plusieurs années. Cette relance était au cœur des échanges vendredi 2 février entre le ministre de la Défense (Mindef), Joseph Beti Assomo, et le commandant de la BSPP, le général de brigade, Joseph Dupré la Tour, en visite officielle au Cameroun du 1er au 3 février 2024.

« Il y a des échanges très fructueux entre la Brigade de sapeurs-pompiers de Paris et le Corps national des sapeurs-pompiers du Cameroun depuis 1986. Il y a plusieurs axes. Le premier axe sur lequel on travaille est lié aux stages et à la formation des sapeurs-pompiers du Cameroun. Cette formation peut avoir lieu en France, notamment pour les officiers. Cette formation peut aussi avoir lieu ici (au Cameroun, Ndlr) », a déclaré le commandant de la BSPP à la CRTV. L’idée, dit-il, est d’envoyer les officiers et les sous-officiers de la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris pour former leurs homologues camerounais en vue de doper leurs capacités d’intervention dans le pays. « Le deuxième axe, c’est l’appui logistique, le don du matériel. Le troisième axe, c’est un axe de réflexion pour relever le niveau du Centre national d’instruction du Corps national de sapeurs-pompiers de Kribi », a ajouté l’officier français.

Le Corps national des sapeurs-pompiers du Cameroun est régulièrement sollicité sur le terrain pour des opérations, notamment en zone urbaine. Cependant, les soldats du feu sont souvent limités dans leur intervention faute d’équipements adéquats, rendant ainsi vulnérables les populations lors de la survenue de certaines catastrophes. Pour renforcer les capacités opérationnelles des sapeurs-pompiers sur le terrain, un marché spécial de 32,8 milliards de FCFA relatif à l’acquisition de 227 nouveaux engins d’équipement de secours, de sauvetage et de lutte contre les incendies a été signé, le 5 septembre 2023 à Yaoundé, par le ministre Joseph Beti Assomo et Jérôme Desautel, le PDG du groupe français Desautel spécialisé dans le domaine de la protection incendie.

P.N.N

● E-Arnaques


● Fact Cheking